En m’essayant à Kung Fu Panda, je m’attendais à un jeu très mauvais basé sur le l’appât du gain facile en adaptant un dessin animé à succès. Finalement, sans casser des briques (un comble pour un jeu Kung Fu ?), le titre s’en tire sans problème.

Vous incarnez donc ce bon vieux panda à l’humour assez lourdingue mais rigolo. On va donc suivre Po dans sa quête afin qu’il devienne le Guerrier Dragon dont parle la légende. Le déroulement du jeu et chacun de ses niveaux suit donc la trame scénaristique du film. On retrouve donc l’ensemble des protagonistes du long métrage de Dreamworks, mais la sauce a du mal à prendre de ce côté-là. Le manque de charisme et d’épaisseur y est certainement pour beaucoup.

En revanche, le côté beat’em all de Kung Fu Panda est beaucoup plus réussi. La difficulté est assez basse, le jeu se destinant principalement aux plus jeunes, mais notre panda dispose de nombreux coups différents (il en apprend régulièrement), ce qui permet de briser le côté monotone du genre.

Kung Fu Panda sur Xbox 360.
Kung Fu Panda sur Xbox 360.

On trouve également quelques phases de plates-formes, beaucoup moins réussies. En voulant intégrer la lourdeur du panda dans la maniabilité, les développeurs ont quelque peu plombé le gameplay. Heureusement, ces phases sont assez peu nombreuses et rarement difficiles.
Toujours dans un souci de variété, on peut prendre les commandes, de temps en temps, d’autres guerriers, ce qui permet d’utiliser des combinaisons différentes, mais le peu de temps que l’on a pour s’en servir ne les rendent pas très techniques.

La réalisation est très agréable et colorée, sachant se baser sur la patte graphique du film d’animation. Il en va de même pour les voix (en français) et de l’ambiance sonore en général. Bref, Kung Fu Panda, c’est un petit jeu beaucoup plus sympathique que l’on ne pourrait le penser au premier abord.
moyen

Kung Fu Panda

Kung Fu Panda sait proposer une aventure intéressante se voulant variée et rarement redondante. Très orienté pour les plus jeunes, il faudra lui pardonner une difficulté très basse et des phases de plates-formes ratées.

La note : 3/6 (moyen)