Aujourd'hui plus que jamais, les films les plus populaires se font un devoir de donner naissance à des adaptations en jeux vidéo toutes plus médiocres les unes que les autres. Les éditeurs ont bien compris que le fait de sortir de tels titres permettait de faire un maximum de bénéfice avec un minimum de dépenses en comptant sur le nom du film pour faire passer la pilule. Rassurez vous, une exception confirme une fois encore la règle. Et c'est cette exception qui nous intéresse aujourd'hui...

La Mémoire dans la Peau, adaptation du film éponyme (lui même adapté d'un roman de Robert Ludlum), s'avère en effet largement à la hauteur de ce dernier en termes de qualité. Au niveau du scénario, les grandes lignes du long métrage sont reprises, s'y ajoutant quelques flashbacks sur le passé de Jason Bourne. Le soft s'impose ainsi comme un bon complément du film, en s'attardant sur quelques passages n'étant mentionnés que très brièvement dans ce dernier. Le tout tient d'ailleurs admirablement la route, et rend la distribution de mandales et pruneaux parfaitement justifiée aux yeux du joueur...tout en permettant de booster la durée de vie à une huitaine d'heures.

Car autant mettre immédiatement un terme à toute ambigüité : LMDLP est un pur jeu d'action, et ce malgré quelques aspects infiltration apparaissant de temps à autre. Le fan de la trilogie cinématographique appréciera donc d'incarner le bon Jason dont les talents dans l'art du combat permettront de se sortir de n'importe quelle situation. Lors d'un affrontement, deux solutions s'offriront à lui. D'une part, dégainer son arme déclenchera des séquences de gunfight dans la grande tradition des TPS (Third Person Shooters), à savoir une savante alternance entre mise à couvert et tir sur les adversaires. D'autre part, s'approcher des ennemis donnera lieu à des séquences de combats à mains nues rappelant énormément celles présentes dans Shenmue, avec néanmoins une nuance de taille. En effet, là où ce dernier proposait une richesse rivalisant avec un Virtua Fighter, La Mémoire dans la Peau assure le minimum syndical avec uniquement deux boutons d'attaque (faible et forte) et une touche de garde. L'alternance entre ces dernières permet certes de déclencher des combos (n'atteignant même pas la dizaine), mais tout cela reste cependant un peu juste en termes de possibilités...donnant lieu à des combats répétitifs et ennuyeux à la longue.

Devenez Jason bourne
Devenez Jason bourne

Une spécificité supplémentaire vient cependant enrichir considérablement cette maniabilité : la jauge d'élimination. Composée de trois niveaux, cette dernière se remplira au fur et à mesure que vous frapperez vos adversaires. Dès qu'un tiers de la jauge sera plein, il vous sera possible de déclencher une QTE au ralenti du plus bel effet qui permettra à l'ami Bourne de se débarrasser de la plupart des adversaires (boss mis à part, bien entendu). Chaque niveau permet de se débarrasser d'un ennemi. Ainsi, vous pourrez avec une jauge pleine mettre KO trois adversaires d'un coup, et ainsi vous sortir sans encombre de situations passablement délicates. Mieux encore : si vous déclenchez ces séquences à proximité de certains éléments du décor, Jason utilisera ces derniers comme arme. Quel plaisir de balancer un coup d'extincteur dans la trogne d'un soldat ennemi! A noter que ces exécutions sont également utilisables une arme à feu à la main. Attention néanmoins, car certains adversaires pourront eux aussi utiliser les exécutions. Il faudra ainsi être attentif aux signes avant-coureurs afin d'éviter de mauvaises surprises. On notera également la présence du très dispensable Instinct de Bourne, permettant de déclencher un court ralenti et de détecter les éléments du décors susceptibles de faire l'objet d'une interaction. Dans la pratique, on délaissera rapidement cette possibilité pour se jeter à corps perdu dans la bataille.

En ce qui concerne la plastique du soft, on remarque tout de suite les bienfaits de l'Unreal Engine. Outre la dimension cinématographique créée par les phases de QTE, on appréciera la beauté de la modélisation et des animations des personnages, malgré l'absence de Matt Damon dans le casting (ce dernier ayant soi-disant estimé que le jeu était trop violent...mouais). On appréciera d'ailleurs de voir le minois de Mister Bourne s'ensanglanter au fil des coups reçus, au même titre que celui de ses adversaires. Mais cela ne représente que bien peu de choses en comparaison des décors, aussi splendides que dynamiques. Il ne sera ainsi pas rare que vous vous retrouviez adossé à un pilier de béton pour vous mettre à couvert, et que ce dernier soit petit à petit grignoté par les tirs adverses. De même, les exécutions donneront lieu à de véritables destructions en règle des environnements, Jason n'ayant pas son pareil pour aller éclater la tête de ses adversaires sur des vitres ou des boitiers électriques.

Hélas, si la construction des niveaux est intéressante, ces derniers sont beaucoup trop linéaires. Il sera totalement IMPOSSIBLE de se perdre, le chemin à suivre étant balisé par moult embuches empêchant toute fantaisie dans l'itinéraire à emprunter. Ce sera bien là le plus gros défaut du jeu, puisque l'on aurait apprécié un peu plus de liberté dans les déplacements. Côté son, la présence des musiques stressantes du long métrage apporte un véritable plus à l'immersion, au même titre que les bruitages donnant un surplus de violence au soft (craquements d'os brisés...). Le doublage français est tout à fait convainquant, chose suffisamment rare dans le domaine des jeux vidéo pour mériter d'être soulignée...d'autant que la voix française de Matt Damon est de la partie!


L'arme parfaite
L'arme parfaite

bon petit jeu

La Mémoire dans la Peau

Entendons nous bien : La Mémoire dans la Peau n'est pas un hit, la faute à quelques défauts difficilement oubliables. Le soft de High Moon Studios n'en reste pas moins une grosse bouffée d'air frais, dans un domaine où les jeux atteignant un tel niveau de qualité sont rares. Une bonne expérience, pour peu que vous ne déboursiez pas 70€ pour l'acquérir...

La note : 4/6 (bon petit jeu)