Encore un jeu basé sur la licence le Seigneur des Anneaux. La Guerre du Nord vous met cette fois aux commandes de trois héros inconnus dans une histoire qui complète celle de la trame principale du mythe de Tolkien.

Le scénario prend part à peu près en même temps que la Communauté de l'Anneau, et suit plutôt bien le parcours de Frodon et ses amis.
Vous incarnez un elfe, un nain et un dunedin qui devront faire face à un sacré paquet de périls histoire de faciliter la vie à Aragorn et les autres dans leur quête principale (ben oui, ils sauvent le monde, ce n'est tout de même pas rien !).

La Guerre du Nord se présente comme un hack'n slash tout ce qu'il y a de classique. Le jeu ne s'essaiera jamais dans les sentiers battus, et restera sur les grandes routes que l'on connait dans le genre : des hordes d'adversaires à vaincre, avec souvent des techniques particulières pour chacun d'entre eux ; de l'expérience histoire de monter ses niveaux ; et enfin des objets à acheter et de l'équipement à améliorer.

Le Seigneur des Anneaux : la Guerre du Nord sur Xbox 360.
Le Seigneur des Anneaux : la Guerre du Nord sur Xbox 360.

Classique, mais mine de rien, cela fonctionne toujours aussi bien. Le titre s'embourbe toutefois dans les méandres du genre : manque de variété, et action parfois confuse. Rien de bien méchant toutefois, surtout pour quelqu'un comme moi qui suis grand amateur de la licence issus du cerveau génial de Tolkien. A ce sujet, les développeurs n'y sont pas allé de main morte avec le fan service, surtout lors des phases où l'on peut discuter. Ces dernières sont totalement facultatives, mais les passer serait vraiment dommage puisque ce sont elles qui nous rendent tout émoustillé : imaginez croiser Gloin, père de Gimli... ça ne sert à rien, mais on se retrouve avec un sourire béa aux lèvres.

Le jeu est clairement orienté multijoueurs coopératif : les trois personnages sont tout le temps ensembles, par l'IA si on joue seul (et ils sont assez bien gérés), ou par des amis. C'est dans ce dernier cas que le jeu montre sans conteste toute sa saveur.

Le jeu se termine assez vite, les huit chapitres prenant une bonne heure et demie chacun pour en venir à bout. Le choix de la difficulté change beaucoup l'expérience de jeu : en facile, le jeu est vraiment très simple, mais le mode normal remonte la barre assez haut, si bien qu'il est plutôt intéressant de le terminer une première fois en facile pour passer au mode normal puisque la nouvelle partie vous permet de garder niveaux et équipements acquis.
moyen

Le Seigneur des Anneaux : La Guerre du Nord

Le Seigneur des Anneaux : La Guerre du Nord est une bonne surprise. Sans casser des briques, il propose un petit jeu sympathique et addictif l'espace de quelques heures.

La note : 3/6 (moyen)