En voilà un shoot de légende ! Et il suffit de s'y essayer ne serait-ce que quelques minutes pour s'en convaincre...

Winds of Thunder, de son titre japonais, est également sorti aux Etats-Unis sous le nom de Lords of Thunder. Quoi qu'il en soit, pour une fois les deux jeux sont totalement identiques. C'est la suite de Gate of Thunder, sorti un an plus tôt, déjà sur PC Engine CD.

Vous incarnez Landis, un chevalier chargé d'aller péter la gueule à Zaggart, le grand dieu du mal. Ce dernier a infesté six mondes qu'il vous faudra traverser avant de pouvoir entrer dans ses terres et ainsi venir à bout du septième niveau que compte le jeu.

Lords of Thunder sur PC Engine CD, également connu sous le nom de Winds of Thunder.
Lords of Thunder sur PC Engine CD, également connu sous le nom de Winds of Thunder.

Ce shoot à scrolling horizontal n'est pas sans rappeler Thunderforce III et IV. C'était d'ailleurs ce qui était reproché à Gate of Thunder, son prédécesseur. Ici les développeurs vont même encore plus loin en reprenant le principe de carte du monde de Thunder force IV. Le déroulement est le même puisque le jeu n'est pas linéaire. Vous pouvez ainsi commencer par l'un des six niveaux de votre choix. Cela évite une certaine lassitude chez le joueur qui a déjà beaucoup joué au titre.
De même, le système de jeu, avec ses boutiques, fait penser à d'autres jeux comme Magical Chase. On pourrait commencer à crier au scandale, mais si les développeurs de chez Hudson Soft se sont inspirés de nombreux poncifs du genre, ils ont également su donner à leur bébé une patte bien particulière qui le rend totalement unique.

Au départ, on commence par choisir un type d'élément (terre, air, feu, eau) qui correspondra à un armement différent. Dans tous les cas, votre vaisseau aura un tir principal et des tirs secondaires en diagonale.
Tout au long du jeu, vous récupèrerez des cristaux qui vous permettront deux choses : les bleus et rouges vous donneront de l'argent pour le magasin (disponible au début de chaque niveau ou après chaque continu), et les bleus (plus gros) pour votre puissance de tir. Une fois la jauge rouge un peu montée, votre puissance de tir s'en ressentira... Mais attention à ne pas vous faire toucher, car chaque erreur fera baisser cette jauge et donc baisser votre force de frappe !

Les niveaux sont très variés, et baignent tous dans une ambiance très héroic fantasy. Les graphismes sont d'une grande finesse et le tout bouge très bien, avec quelques très rares ralentissement ou clignotements.
Les combats contre les boss sont excellents, chacun d'entre eux dispose d'une façon de combattre particulière qu'il vous faudra apprendre pour le vaincre. Chose appréciable, si vous mourrez lors de l'affrontement et que vos trois continus ne sont pas éclusés, vous pourrez recommencer directement face au gros méchant.

Un gameplay nerveux épaulé par des musiques inoubliables.
Un gameplay nerveux épaulé par des musiques inoubliables.

La musique est très certainement le point le plus marquant de Lords of Thunder. Le support CD y est ici très bien utilisé. Chaque stage dispose de ses propres compositions, et le tout est bercé par un hard rock du plus bel effet, bien loin des effets techno de beaucoup de représentants du genre. Cela apporte une certaine originalité, d'autant que ce style de musique se prête particulièrement bien à l'exercice.

La difficulté est moyenne. Avec un peu d'entrainement on apprendra à dompter chaque niveau pour finalement arriver au septième et dernier.
culte, indispensable !

Lords of Thunder - Winds Of Thunder

Encore meilleur que Gate of Thunder, Lords Of Thunder / Winds of Thunder est tout simplement magistral. Certes, il n'innove en rien. Pourtant, s'il pêche à droite et à gauche ses idées, arrive sans peine à se hisser parmi les meilleurs shoots de la PC Engine... et quand on sait à quel point cette console dispose de merveilles du genre, on se doit de se précipiter dessus immédiatement !

La note : 6/6 (culte, indispensable !)