Le moins que l'on puisse dire, c'est que le Playstation Move ne draine pas la communauté des gamers... Et ce n'est pas Medieval Moves qui va changer la donne.

Alors que Microsoft cartonne avec Kinect (mais avec un line up tout aussi pauvre pour les joueurs), Sony peine à prendre le train des motion controllers en marche. Techniquement, le PS Move est beaucoup mieux qu'une Wiimote, c'est un fait indéniable... Le soucis, c'est au niveau des jeux. Déjà que j'ai du mal avec ce genre de jeux vidéo - m'agiter comme un fou devant la console, très peu pour moi - si en plus il faut que je me tape des jeux moyens, je ne risque pas de sauter le pas.

Alors Medieval Moves, qu'est-ce que c'est ? Tout simplement un rail shooter où il faut utiliser son PS Move comme une épée. Si on a la chance d'en avoir deux, on peut même utiliser le second comme bouclier et histoire d'améliorer la précision du tir à l'arc. Voilà donc le topo : vous vous baladez dans un monde assez sympa, rigolo comme tout, armé d'une épée, d'un bouclier et d'un arc. Vous ne définissez absolument pas vos déplacement, tout est fait automatiquement. Vous n'avez qu'a frapper quand il faut et vous protéger. A cela s'ajoutent quelques finesses comme un grappin qui permet d'enclencher la progression, mais in fine pas grand chose de bien mirobolant.

Medieval Moves sur Playstation 3.
Medieval Moves sur Playstation 3.

Mais voilà, c'est du vu et revu, et cela manque clairement de profondeur dans le gameplay. Certes, une fois de plus, le tout répond très bien, mais je m'étais déjà amusé sur Dragon Quest Swords sur Wii il y a déjà quelques années de cela. C'est ici plus varié, mais finalement aussi lassant après quelques heures de jeu. Toutefois, la durée de vie n’excédant pas ces quelques heures, on s'amuse un peu... Mais seulement un peu.

Il faut également avouer que le genre est difficilement réussi : on compte pléthore de daubes, mais il existe toutefois des représentants qui savent donner ses lettres de noblesse au rail shooter : Panzer Dragoon, et plus récemment le deuxième épisode de Sin & Punishment. Là on a de l'intensité, créant la profondeur de jeu qui manque dans Medieval Moves.
moyen

Medieval Moves

Décidément, les motion controllers, ce n'est pas pour moi. Simple rail shooter, Medieval Moves sur Playtation 3 n'a pas réussi à me convaincre. Non pas qu'il soit mauvais, juste un peu trop creux.

La note : 3/6 (moyen)