Au milieu des nombreux FPS militaires et multijoueurs, Metro 2033 se démarque par la présence d'un réel scénario et l'absence de mode en ligne.

Metro 2033 fait énormément penser à Stalker au niveau du monde mis en place. Ce n'est finalement pas un hasard, puisque l'équipe chargée du développement de ce FPS est en grande partie composée d'anciens membres de l'équipe de Stalker.

L'histoire se base sur un roman russe de Dimitry Glukhovsky. Tout se déroule en 2033, à une époque où l'humanité se résume à 40 000 âmes rescapées des suites d'une guerre qui aura fait tout péter, rendant l'air irrespirable et radioactif. Parqués dans le métro de Moscou, seul endroit encore respirable, ils doivent faire face aux assauts de monstres générés par la radioactivité. Vous incarnez Artyom, un jeune homme qui n'a pas connu l'époque où l'air était encore respirable. Devant sauver sa station d'une fin inéluctable, il va se lancer dans une aventure particulièrement dangereuse.

Metro 2033 sur Xbox 360.
Metro 2033 sur Xbox 360.

Claustrophobique à outrance, le jeu oscille entre infiltration, fuite et découverte de l'environnement. Le tout est très scripté, mais c'est le genre qui veut ça. De plus, cela ne gène absolument pas le joueur tant tout est cohérent et bien foutu.

L'armement est classique, bien que très spartiate, reflétant l'état décrépi de la société. Mais c'est justement cette société qui est au coeur de l'histoire et de l'action de Metro 2033. Malgré les pertes, l'humanité continue de se foutre sur la gueule. Outre les monstres, vous aurez également à combattre les rouges et les fachos, deux factions diamétralement opposées, mais finalement aussi extrémistes les unes que les autres.

Tout au long du jeu, on n'en mène pas large. Souvent dépassé par les évènement, il faudra bien souvent prendre le parti de fuir plutôt que de combattre sous peine d'y laisser sa peau. Haletant de bout en bout, c'est surtout cette ambiance anxiogène qui va nous maintenir en halène, plutôt que le scénario, qui est finalement assez classique.

Il y a bien entendu quelques défauts, avec des passages à la difficulté très mal dosée, ou encore cette fin de jeu assez particulière dont je vous laisse la surprise, mais rien qui puisse totalement gâcher le plaisir d'un jeu vraiment bien pensé.
Excellent !

Metro 2033

Metro 2033 est une excellente surprise. Contrepied total des FPS actuels, il se base sur une chouette ambiance que l'on prend énormément de plaisir à savourer en solo.

La note : 5/6 (Excellent !)