Au départ, lorsque au lendemain du crash retentissant de 1984, cette petite firme voulu lancer sa première console 8 bits, personne n'y crut, par même Atari. Lorsque l'on sait qu'elle est devenue, cela fait sourir.

Nintendo est née à Kyoto en 1889, capitale culturelle du Japon; alors en pleine transition, l'ère Meji poussant la société dans une ère postféodale, Au départ, la compagnie produisait des cartes à jouer et fut première du Japon dès 1907. En 1929, son président, Fusajiro Yamauchi, scèda la place à son gendre, Sekiro Kaneda à condition qu'il prenne le nom de son épouse, pour que l'entreprise garde le nom de son créateur. La succession, en 1949, devait se porter sur Sekiryo, l'un de ses beau fils, mais celui-ci s'étant lâchement enfin, son choix va se porter sur Hiroshi, élevé à la dure, ce qui explique la dureté de sa politique dans l'entreprise.

En 1950, Hiroshi passe un contrat avec Disney pour avoir l'autorisation de mettre l'image de Mickey, Plutot ou Minie sur ses cartes. Hiroshi veut alors diversifier les activités de Nintendo, il se lance alors dans plusieurs essais, comme l'hostellerie, le riz ou une compagnie de taxis. Mais c'est vers la fin des années 60' qu'il su que le destin de Nintendo se situait dans le secteur des loisirs.

Nintendo embeaucha un ingénieur afin de créer des jeux innovants, le premier consistait à saisir des objets à distance, et connu un succès important. Malgré ce succès, les fond de Nintendo baissaient à cause de la crise pétrolière qui faisait rage dans les années 70'. Hiroshi entendi alors parler de la révolution des microprocesseurs et autres microconducteurs. Après une étude affinée sur des entreprises comme Atari ou Magnavox, alors leaders sur ce marché, Nintendo se décida à se lancer dans la course. Le manque de moyens techniques se faisant sentir, Nintendo s'allia avec Mitsubishi, ce qui permis de lancer la TV Game 6 en 1977, un simple clone de Pong, qui se vendit à près d'un million d'exemplaires. Mais Hiroshi n'était pas satisafait, trouvant ce produit peu inovant (à juste titre !). Il fit alors travailler ses ingénieurs jusqu'à mettre au point de jeux qui pourraient vraiment innover. Ce fut alors la création de Game & Watch, ces fameux petits jeux LCD qui permettaient de jouer partout, et qui furent un succès sans prescédent ! Mais ce fut aussi la création de Donkey Kong, jeu mythique et succès planétaire créé par Shigeru Miyamoto.

Devant le succès des consoles à cartouches, Mamauchi voulait demanda à ses ingénieurs de créer une machine qui ne pourrait pas être rattrapée pendant au moins un an, et pour un prix de vente inférieur à 1000 F !! Le prsiendent de Nintendo désirait s'appuyer sur une base depuis très utiliser : vendre la machine le moins cher possible et faire de l'argent sur les jeux et accessoires. Pour atteindre un tel prix, Nintendo est obligé de précommander 3 millions de puces chez Ricoh, on croit alors que Nintendo va à sa perte. Ainsi, la NES, Nintendo Entertainement System, sort en 1983 à un prix près de deux fois inférieur à celui des machines concurentes. Peu de temps après, un gros problème arrive : certaines consoles sont défecteuses ! Nintendo prend alors la difficile décision de rapeller toutes les consoles pour les échanger ; cette décision coûtera beaucoup à la compagnie, mais elle apportera une image de sécurité et de confiance à Nintendo.

Vers la fin de 1985, il est temp de sortir la console aux Etats-Unis, une étude réalisée montre l'étendue du désastre du crash de 1984, il est alors pour les américains impossible de lancer une console dans des conditions aussi déplorables ! Mais Yamauchi décide alors de se lancer tout de même dans la course, par Nintendo Of America. Le succès est alors impressionnant : la console se vend très bien et Nintendo passe vite le chiffre d'affaire de un million de dollars. Cette console sera le plus grand succès de la firme, avec la Game Boy, qui Nintendo sorti quelques temps plus tard, pour conquérir la marché des portables, et quel succès !

Après la sortie de la console Megadrive de Sega, Nintendo décide de travailler et de lancer sa console 16 bits, la Super Nintendo. Elle se fait attendre, se qui semble être une habitude chez la firme au plombier... La console, dès sa sortie, jouit d'un grand succès dut à l'image de marque que Nintendo dispense. Face à l'annonce du support CD pour la Megadrive, Nintendo annonce son fameux CD-Rom pour sa 16 bit, ou l'arlésienne. En effet, ce support devait être développé en compagnie de Sony, qui, suite à des divergences, décida de se lancer seul dans la course, il en sorti la Playsation...

La Nintendo 64 se fit longuement attendre, mais cette fois, Nintendo ne s'était pas assez remis en cause, et sa console faisait figure de jouet. Si cette technique s'appliquait très bien à l'époque de la NES, elle n'était plus d'actualité, les jeux vidéo ayant évollué, l'âge des joueur ayant augmenté.