Oddworld : L'Odysée d'Abe est très connu, mais je dois avouer avoir été globalement déçue par ce jeu sur plusieurs aspects. Je le voulais depuis pas mal de temps et avais hâte de m'y plonger.

Vous incarnez Abe, un petit troufion chargé de passer le balais dans une usine alimentaire de la méga société RuptureFarms. Vous allez, malgré vous, être mis au courant du prochain projet de la firme : la sucette au Mudokon. Et les mudokons... c'est votre race.

Derrière cet aspect satirique, les développeurs de Oddworld Inhabitants ont truffé leur jeu de messages politiques, chose assez rare pour un jeu de l'époque. Toutefois, au gré du jeu, ce scénario et ces idées se diluent dans un gameplay malheureusement un peu bancal mêlant parfois peu adroitement plate-forme 2D et réflexion. Il faut tout de même saluer l'effort de la réalisation, à une époque où le public ne jure que par la 3D.

Oddworld l'Odyssée d'Abe sur Playstation.
Oddworld l'Odyssée d'Abe sur Playstation.

Oddworld : L'Odysée d'Abe jouit d'une très bonne réputation certes, mais un peu surfaite, sûrement due à sa très bonne réalisation et à son univers trash/comique. Oui le jeu est beau, c'est indéniable. Les paysages en fond sont vraiment superbes, les cinématiques très belles pour de la Playstation et l'animation des personnages est drôle et superbement réalisée.

Oui mais voilà, quand je le compare à d'autres jeux du même genre, je reste un peu sur ma faim : Another World, Flashback, Limbo ou Heart Of Darkness. Les "puzzles" ne varient pas beaucoup dans un même niveau et en général. Je me suis ennuyée une bonne partie du jeu à répéter les mêmes schémas. De plus, il n'y a pas réellement d'interaction avec l'environnement : destruction d'un élément pour passer, activation d'un bouton… Ceux qui connaissent le genre comprendront. J'avais vraiment ce sentiment de niveaux à la Mario avec des stages à passer alors que l'on s'attend plus à une continuité entre les mondes (cf les temples avec leurs portes à activer).

Ce qui m'a le plus agacé, ce sont les bugs : le jeu en est truffé ! Entre les PNJ qui s'arrêtent dans leur cycle et qui vous bloquent le chemin ou ceux qui n'embrayent pas et donc ne vous demandent pas le mot de passe pour ouvrir le passage… Vous vous retrouvez donc obligé de sortir de l'écran - dans le meilleur des cas - ou de mourir… Et quand on connait le jeu et sa difficulté, ça prend le chou, forcément !

Des graphismes 2D sympas, mais qui n'ont pas fait mouche à l'époque où on ne jurait que par la 3D.
Des graphismes 2D sympas, mais qui n'ont pas fait mouche à l'époque où on ne jurait que par la 3D.

Certains ennemis identiques réagissent aussi différemment suivant les niveaux, ce qui est assez déstabilisant et illogique.
Enfin le système de sauvegarde… Il n'écrase pas votre partie mais créée un autre bloc sur votre carte mémoire reprenant le nom de la zone et le temps de jeu ou d'allumage de la console… Pratique quand vous avez 3 parties de 15 minutes avec le même nom ! Le pis étant que vous pouvez sauvegarder quand vous le souhaitez mais qu'en réalité il y a des zones de sauvegarde : celles où vous repoper à votre mort. Et il m'est arrivé plusieurs fois de recommencer une porte alors que je l'avais sauvegardée une fois faite.

Bref, mes mésaventures avec Oddworld : L'Odysée d'Abe influent sûrement un peu sur mon avis et c'est pour cela que j'ai attendu plusieurs jours avant de le rédiger et surtout que je suis allée au bout. Car j'ai dû le recommencer une fois entièrement et plusieurs fois en partie à cause de ma Playsation qui reboote de temps à autre (et évidemment c'est à ce moment qu'aucune sauvegarde n'est présente sur la carte car j'avais fait du ménage parmi les nombreux blocs !).

Je retiendrais tout de même la très bonne idée de pouvoir interagir avec les PNJ à l'aide de plusieurs mots, le fait de pouvoir prendre possession du corps de certain ennemis avec une mitraillette (MOUAHAHAHA), etc. Tout cela fait Oddworld : L'Odysée d'Abe un bon jeu avec beaucoup d'idées, et c'est très certainement ce qui contribue le plus à son aura auprès des joueurs.
bon petit jeu

Oddworld : L'Odysée d'Abe

Avis mitigé au final. J'ai été frustrée par les bugs que j'ai accumulé et la difficulté assez oldschool de la maniabilité du perso. Cela a été en partie compensé par le design et la jouissance de pouvoir mitrailler ses ennemis.
En gros, on peut avancer qu'Oddworld : L'Odysée d'Abe joue la carte des idées et du scénario plutôt que celle du gameplay, qui me tient pourtant particulièrement à coeur.
Sur ce : "Salut !" et "Héhéhé".

La note : 4/6 (bon petit jeu)