Odin Sphere revient sur Playstation 4 dans une version que l'on pourrait qualifier d'ultime, car toujours aussi belle et cette fois beaucoup plus abordable.

Une ressortie HD qui a de la classe


Le premier épisode de Odin Sphere sur Playstation 2 avait enchanté les quelques joueurs qui s'y étaient essayé. Je dis bien quelques uns, car le jeu étant sorti en fin de vie de la console de Sony, il n'avait pas bénéficié d'un gros effet d'annonce.

A bien y regarder, cette version Playstation 4 non plus finalement. Le jeu est une fois de plus sorti de façon relativement inaperçue, ce qui est, une fois de plus, à déplorer. C'est malheureusement le lot des jeux Atlus et NIS, qui s'adressent principalement à un public de niche.

C'est toujours aussi magnifique !
C'est toujours aussi magnifique !

C'est beau à en pleurer


Le premier Odin Sphere était déjà magnifique. Si vous ne me croyez pas, le jeu d'origine a été intégré tel quel sur la galette de Odin Sphere Leifthrasir, histoire de pouvoir comparer les deux versions.

Vous verrez également que la difficulté n'a rien à voir. De même que le système de jeu, à l'origine beaucoup plus lourdingue.

Car Odin Sphere Leifthrasir, c'est une version revue et corrigée pour coller à la technique de la Playstation 4, mais également aux façons de jouer de 2016.

Le gameplay a également été revu et corrigé.
Le gameplay a également été revu et corrigé.

Du beat'em all RPG


Odin Sphere marquait, lors de sa sortie en 2008, le savoir-faire de Vanillaware, le développeur depuis devenu culte pour de nombreux joueurs, dans un monde où le jeu de rôles à la japonaise rencontre le beat'em all adulé par les rétrogamers.

Vanillaware se fera par la suite grandement remarquer pour Muramasa et Dragon's Crown, deux autres pépites belles à en bouffer sa console.

On suit donc toujours l'histoire de cinq protagonistes dans un monde onirique inspiré des légendes nordiques. Cinq héros dont les péripéties définieront un scénario en forme de puzzle. Les pièces dudit puzzle ne s'imbriqueront correctement qu'à la fin du jeu... après environ 25 heures passées à marteler votre manette.

Incarnez différents protagonistes tout au long de l'aventure.
Incarnez différents protagonistes tout au long de l'aventure.

Un gameplay totalement repensé


Le gameplay du premier Odin Sphere m'avait largement rebuté. C'était du bon gros old school pour dieux de la manette... Ce que je ne suis absolument pas.

Dans Odin Sphere Leifthrasir, c'est toute la maniabilité qui a été revue. Le jeu est beaucoup plus dynamique, et également beaucoup plus accessible.

Le mode facile permet une partie de campagne où l'on se focalise sur le scénario tandis que le News Game + porte bien son nom : Hell.

Ce qui n'a en revanche pas été corrigé, c'est la redondance. C'est bien un beat'em all, et un beat'em all croisé avec un RPG, deux genres où redondance et longueurs sont légions. Et là, Odin Sphere Leifthrasir se bouffe directement dans ces foutus travers, si bien que j'ai régulièrement effectué diverses pauses dans mes sessions de jeu avant de continuer et d'en voir le bout, histoire de ne pas me taper une intoxication qui m'aurait évité de voir le bout de l'aventure.

Mais en dehors de cela, l'ensemble reste superbe et dynamique, avec un système de montée en niveau basé sur la bouffe et les recettes qui en découlent à la fois original et fun.
Excellent !

Odin Sphere Leifthrasir en quelques mots

Beaucoup plus accessible que la version originale sur PS2, Odin Sphere Leifthrasir est la version ultime de Odin Sphere : beau à se damner, jouable, profond... Reste juste l'énorme redondance que l'on retrouve trop souvent chez Vanillaware. Mais bon, on leur pardonne, hein ?

La note : 5/6 (Excellent !)