Otomedius G (pour Gorgeous), annoncé par Konami comme le successeur spirituel de Parodius et Gradius, avait fait l'effet d'un soufflet retombé bien vite. La suite, Otomedius X (pour eXcellent) tente de remonter la barre, en sortant uniquement sur Xbox 360, sans passer par la case arcade.

Le premier épisode, Otomedius G, n'avait pas convaincu. La faute à une durée de vie ridicule (seulement quatre niveaux à faire en boucle histoire de monter une expérience qui ne sert pas à grand chose) et à un level design vraiment peu inspiré.

Alors, ce nouvel Otomedius X, ça donne quoi ? Eh bien la durée de vie est beaucoup plus longue, avec cette fois huit niveaux. En revanche, pour le level design, il faudra repasser : l'inspiration est la même que pour le premier... voir pire, puisque les niveaux sont assez proches les un des autres en termes de design. L'ensemble se tient tout de même un peu mieux sur la durée, mais ce n'est toujours pas avec cet épisode qu'Otomedius arrivera à se faire une place dans le coeur des amateurs de shoot'em up.

Otomedius X sur Xbox 360.
Otomedius X sur Xbox 360.

On retrouve le design rigolo qui tente de faire oublier celui de Parodius. Sauf qu'ici, on a droit à des jolies jeunes filles, le plus souvent à forte poitrine (rappelons que Otomedius est un condensé de Otome, jeune fille en japonais, et Parodius). Il manque toutefois ce côté de folie qui faisait le succès du précédent hit de Konami.

Côté gameplay, c'est exactement la même chose que Parodius. On retrouve le système d'items qui donnent droit à divers bonus repris dans Gradius, avec les options et tout le toutim. Le soucis, c'est que l'ensemble est bien trop plat pour donner envie de poursuivre.
L'autre problème, c'est que la recette est un peu la même pour tous les niveaux, y compris pour les boss, où la technique est la même pour chacun d'entre eux.

De plus, si le premier épisode avait marqué en arcade par l'utilisation d'un écran tactile et d'un pad arcade spécifique sur consoles, Otomedius X laisse tout cela de côté. Encore une perte, certes, mais pas bien grosse vu comme l'utilisation du tactile était limitée.
moyen

Otomedius X Excellent

Otomedius X tente de faire mieux que son prédécesseur. Il y arrive, mais péniblement, ce qui ne va pas en faire un indispensable du shoot, bien loin de là.

La note : 3/6 (moyen)