Le CDI 205 est le tout premier modèle de la gamme grand public commercialisée par Philips. Lançant en grandes pompes sont fameux standard, la firme entend alors révolutionner le monde de la Hi-Fi familiale.
Le CDI doit alors remplacer une bonne partie de ce que se trouve sous et autour de la télévision : magnétoscope, console de jeu, et même ordinateur pour certaines applications.

Ce modèle CDI sort en septembre 1992 en Europe, avec quelques pré-versions vendues fort cher chez quelques vendeurs anglais privilégiés. C'est l'équivalent du CDI 910 sorti en début d'année aux Etats-Unis. La carrosserie est exactement la même. On confond très facilement cette nouvelle machine avec une platine CD. Cela est bien entendu totalement assumé et voulu, la machine pouvant éventuellement servir de platine si elle est couplée à un ampli.

Le Philips CDI 205, premier d'une longue lignée.
Le Philips CDI 205, premier d'une longue lignée.

Contrairement à beaucoup de consoles de jeu, cette première mouture est l'un des meilleurs modèles de CDI. Vendu fort cher (environ 6000 francs), il était clairement affiché pour un public fortuné. L'écran LCD est donc très complet, les modèles suivants étant bien plus lights à ce niveau. La taille est clairement imposante elle aussi, faisant de ce modèle le plus gros, et ce de très loin. Il est également très lourd puisque sa coque est en fer, rendant la chose très solide.
Parmi les faiblesses, on peut noter le tiroir du CD-Rom qui supporte très mal les affres du temps. La plupart des modèles doivent être 'aidés' actuellement lors de la sortie du CD.

Pour limiter les coûts déjà très élevés, il a été décidé de ne proposer la carte FMV qu'en accessoire à part. Elle s'insère donc à l'arrière de la machine, un peu comme une cartouche dans une console de jeu.
Le CDI 205 est livré avec une télécommande qui peut aussi servir de manette. Si la première utilisation est aisée, la seconde est beaucoup hasardeuse, et pour certains jeux de réflexe il faudra opter une une réelle manette vendue séparément. Ces dernières sont loin d'être des modèles d'ergonomie, mais elles sont tout de même bien plus pratiques.
En façade, on trouve le bouton de mise sous tension, une prise casque avec son potentiomètre de réglage ainsi que le bouton eject. Les touches permettant de piloter la lecture d'un CD audio sans télécommande sont également présentes : plage précédente et suivante, stop, play et pause.
Concernant le branchement, l'alimentation est intégrée. Des prises jack et une sortie péritel permettent de choisir comment on va brancher la chose sur le téléviseur.

Philips CDI 205 côté technique

Microprocesseur : Motorola 68070 à 15,5 Mhz
Mémoire vive : 1 Mo de RAM, 32 Ko de NVRAM
Vidéo : Palette de 16 millions de couleurs (32 768 affichables simultanément), résolutions de 384x280 à 768x560
Prix d'origine : Environ 6000 francs