Apprentis sorciers, vous allez enfin pouvoir vous lancer dans la création de potions. Oui, cela va exploser de partout, et en plus, vous l’aurez fait exprès. Enfin, normalement.

Un chouette matériel et de qualité


Quand on prend la boîte de Potion Explosion pour la première fois entre les mains, on est surpris par son poids. Quand on ouvre, on comprend pourquoi : le jeu est principalement composé de 80 billes en verre, de quatre couleur différentes.

Les billes ont de très belles couleurs, et le reste du matériel est du même tonneau : le carton est de qualité, bien épais comme on aime, et surtout, le distributeur de billes a beau être en carton, il est très solide. Et en plus, il se range super bien dans le thermoformage de la boîte. Classe.

Aux illustrations, on retrouve Giulia Ghigini, habituée des productions Cranio Creations et Horrible Games (Dungeon Fighter et Theme Park, entre autres). Son trait est toujours aussi reconnaissable, à la fois clair et très humoristique. J’adore.

Derrière les mécaniques, on trouve un trio composé de Stefano Castelli (Bomarzo), Andrea Crespi (1969) et Lorenzo Silva (auteur de Dungeon Fighter et fondateur de Horrible Games).

Le distributeur de billes, aussi pratique que classe.
Le distributeur de billes, aussi pratique que classe.

Du beau monde issu de la sphère du jeu de plateau italien quoi. Trois cerveaux pour un jeu à la fois simple, fun, et finalement assez profond.

Votre but ? Tout faire péter !


Dans Potion Explosition, vous êtes en dernière année de l’Académie de Sorcellerie Horribilorum pour Sorcières et Magiciens Spirituel, et le temps des examens finaux est enfin arrivé !

Vous devrez donc préparer des potions à partir des ingrédients qui s’offrent à vous. Et le secret de votre réussite, ce sont les explosions. Plus vous faites exploser, plus vous récupérez de matières premières !

Et des matières premières, vous en avez autant que de couleurs de billes différentes, c’est à dire quatre :
• Les rouges sont de la fumée de Dragon
• Les jaunes sont des pellicules de fée
• Les bleues sont des larmes de Licorne
• Les noires sont de la morve d’Ogre

Vous disposez devant vous, sur votre plateau personnel (ici, on appelle ça une Paillasse, rappelez-vous vos cours de chimie) de deux potions à réaliser. Pour ce faire, rien de plus simple : collecter les billes aux couleurs appropriées et les placer sur les emplacements prévus sur la potion.

Votre objectif : créer des explosions en faisant se choquer les billes de même couleur.
Votre objectif : créer des explosions en faisant se choquer les billes de même couleur.

Une fois tous les emplacements comblés, la potion est terminée : vous la retournez et en choisissez une autre dans la pioche.

Pour augmenter vos points, vous pouvez mixer les types de potions :
• trois potions réalisées identiques
• cinq potions réalisées différentes
Dans chacun des deux cas, vous augmentez en compétences, et prenez donc un pion compétence qui vous donnera des points de victoire supplémentaires en fin de partie.

Lorsqu’il n’y a plus de compétences, on compte les points, chaque potion en rapportant un certain nombre.

Un belle adaptation du match 3


Derrière ce système d’explosion se cache en réalité un système de match 3, vous savez, quand il faut faire des groupes de même couleur, comme dans le vilain plagieur Candy Crush ou dans Bejeweled. Sauf que là, c’est en vrai de vrai, en physique, avec de jolies billes.

A votre tour, vous devez donc prendre une bille parmi les cinq rangées. Si, après avoir enlevé cette bille, les deux autres billes (au dessus et en dessous) sont de même couleur, elle explosent ! Vous pouvez alors récupérer toutes celles de même couleur qui leur sont adjacentes dans cette colonne.

Vous ne pouvez confectionner que deux potions à la fois.
Vous ne pouvez confectionner que deux potions à la fois.

Bien entendu, vous pouvez effectuer des explosions en chaîne, pour peu que vous ayez l’oeil… et un peu de chance.

Il va donc falloir faire preuve d’une bonne acuité visuelle afin de définir vos actions. De plus, vous pouvez également utiliser quelques potions, histoire de préparer le terrain à vos futures explosions.

Les potions, vous pouvez aussi les boire


C’est chouette de faire les potions, mais les tester sur soi, c’est encore mieux !

Chaque potion que vous avez réalisée peut donc être ingurgitée pour vous donner un avantage passager, en fonction de son type :
• Piocher un ingrédient de son choix dans le distributeur, sans provoquer d’explosion
• Prendre deux ingrédients adjacents de couleur différente, sans provoquer d’explosion
• Prendre jusqu’à un ingrédient de chaque couleur qui se trouve tout en bas du distributeur
• Etc.

Un jeu addictif, fun et finalement assez profond


Avouez-le : se retrouver avec une belle poignée de billes dans la main a quelque chose de jubilatoire. Toutefois, c’est un peu moins le cas lorsque l’on a mal préparé son coup et que l’on doit remettre la plupart dans le distributeur.

La réserve de potions.
La réserve de potions.

Parce que Potion Explosion ne se limite pas à observer les billes et à tâcher d’en récupérer le plus à chaque coup : il faut aussi pouvoir les placer le plus efficacement possible sur les potions de votre paillasse.

On pourrait aussi craindre que les billes ne puissent venir à manquer régulièrement, les joueurs pouvant les garder un peu trop facilement. Il n’en est absolument rien, et, même si parfois certaines colonnes se retrouvent bien vides, elles se remplissent très vite par la suite.

Coté stratégie, plus la partie avance, plus on calcule ce que l’on va bien pouvoir faire. Et enchainer certains effets de potions va régulièrement vous permettre de faire la différence face à vos adversaires. Il est donc beaucoup question d’optimisation dans Potion Explosion.

Et pour comboter encore plus, il est possible, une fois par tour, de sacrifier un point de victoire pour pouvoir prendre une bille supplémentaire. Et là, une fois de plus, cela peut clairement faire la différence.


Tout tient parfaitement bien dans la boite.
Tout tient parfaitement bien dans la boite.



Potion Explosion, un jeu pour 2-4 joueurs de Stefano Castelli, Andrea Crespi et Lorenzo Silva, illustré par Giulia Ghigini, édité par Edge pour des parties d'environ 30-45min.
Age conseillé : 8+.
bon petit jeu

Potion Explosion

Potion Explosion est un excellent jeu qui mêle habilement fun, profondeur et beau matériel. Très simple à expliquer, il conviendra surtout aux amateurs d’opportunisme. Ceux qui préfèrent anticiper leurs actions plusieurs tours à l’avance deviendront régulièrement blêmes en voyant évoluer les billes du distributeur entre deux tours.

La note : 4/6 (bon petit jeu)