Quarth de Konami lorgne énormément du côté de Tetris. En y ajoutant un principe de jeu sensiblement différent et en y ajoutant une mini-dose de shoot'em up, les développeurs parviennent à proposer quelque chose d'assez différent pour nous intéresser.

Sorti à l'origine en arcade (connu également sous le nom de Black Hole), le jeu a ensuite été porté sur Famicom, MSX2 et Game Boy. C'est cette dernière qui nous intéresse ici.

Quand Tetris rencontre Space Invaders, ça donne Quarth. En gros, vous pilotez un vaisseau qui ne peut que se déplacer latéralement en bas de l'écran et tirer. Plutôt que de bousiller des trucs, vous allez envoyer des blocs. D'autres blocs vont tomber du haut de l'écran, de plus en plus vite.
Le but du jeu est simple : tirer des blocs, afin de terminer les les formes géométriques en faisant en sorte de les transformer en rectangles pleins. Simple, mais efficace. Pour ceux qui veulent faire le plus de points, il est possible de sciemment balancer trop de bloc pour faire un rectangle plus grand. On prend plus de risques, mais on gagne énormément de point.

Quarth sur Game Boy.
Quarth sur Game Boy.

Le jeu a tout du principe aussi simple à comprendre que complexe à maîtriser. L'apanage des grands jeux en quelque sorte.
Du coup, si Quarth ne paye pas de mine et est quasiment inconnu du grand public, il est pourtant à ranger aux côté de Tetris et autres Qix, dans le rayon des puzzle games de grande qualité.

Comme tous les jeux du genre, il est très agréable d'y jouer à deux. Ici, il faudra le câble Link et deux cartouches pour pouvoir se tirer la bourre. Le principe est toujours aussi addictif, voir même plus.
Excellent !

Quarth

Quarth plaira très certainement à tous les amateurs de puzzle game. Un jeu a essayer lors d'une partie de Game Boy aux toilettes... Tout comme Tetris.

La note : 5/6 (Excellent !)