Avec R-Type, adulé par les uns et détesté par les autres, Irem a su au fur et a mesure des années créer une licence mythique qui ne laisse personne indifférent.

Développé par cette prestigieuse équipe à qui on doit de nombreux shmup comme Moon Patrol, In The Hunt ou encore Image Fight, R-Type Delta relève le pari d'adapter le plus célébrè shoot 2D à la sauce 3D.
Je ne vous fais pas de mystère plus longtemps : le pari est clairement réussi !
Peu de jeux sur Playstation peuvent se venter d'avoir une qualité graphique aussi exceptionnelle. La 3D est fine et ultra colorée, ça explose de partout.
Le jeu use et abuse des d'explosions et d'effets 3D en arrière-plan qui peuvent dérouter et détourner l'attention lorsque l'on n'y est pas encore habitué.

Pour aller botter le cul de l'empire Byodo, vous disposez de 2 nouveaux vaisseaux, en plus du classique R9 (l'armement de ce dernier ainsi que ses power up sont identiques aux versions précédentes). Le premier dispose d'un module à visée automatique qui facilite grandement la vie, mais pour le coup il est impossible de le coincer contre une vague d'ennemis pour les exploser. Le deuxième vaisseau dispose d'un module qui ne tire pas mais sert de harpon et s'agrippe aux vaisseaux adverses.

R-Type Delta fait passer la série à la 3D.
R-Type Delta fait passer la série à la 3D.

En plus de ces nouveaux vaisseaux, le gameplay innove grandement tout en gardant les bases old school chères a la série. La première innovation, très bien pensée, permet à votre vaisseau de disposer de 4 vitesses différentes, ce qui permet de changer en cour de jeu pour s'adapter aux diverses situations.
La seconde est un Mega Crush qui balaye tout à l'écran. Le hic, c'est qu'il faut remplir une jauge de Crush qui ne s'active que lorsque que le module de votre vaisseau touche les ennemis.

Niveau gameplay, rien ne change... malheureusement. Le jeu ne possède que 7 niveaux mais vous y balader ne sera pas chose aisée. Il est par contre d'une grande difficulté, et ceci même en mode easy. De plus le respawn se fera via checkpoint et il ne sera pas rare de recommencer des dizaines de fois le même passage pour progresser parmi cette horde d'ennemis pour mourir dix secondes plus tard et rebuter sur se put*** de passage.
Le mode de jeu légendaire un peu mou est toujours là : peu de tirs et jamais d'énorme vague de boulettes à l'écran. Après tout, c'est un puzzle shoot non ?
Bizarrement cela n'empêche pas de mourir dans tous les sens. Pire encore, certaines fois il ne se passe rien. Pas de boulettes, pas d'ennemis RIEN... Le calme avant la tempête en quelques sorte.
Seule évolution notable du gameplay, votre vaisseau peut toucher les obstacles du décor sans se cracher.

Question score, c'est du classique : il suffit de faire une percée dans l'armé adverse, si possible en balançant votre module sur eux. Pas vraiment de scoring en perspective.
culte, indispensable !

R-Type Delta

Vous l'aurez compris, R-Type Delta ne modifie rien à sa recette légendaire. Un excellent shoot old school bien hardcore pour les fans du genre avec une réalisation de folie. Les uns adoreront, les autres n'y toucheront même pas, mais il faut reconnaitre que c'est ce qui fait la force de la série. Un indispensable pour les fans de shoot'em up horizontaux.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)