Aller, quand je serai grand, je serai pompier. Alors du coup, je vais tenter de m'entrainer un peu sur Real Heroes Firefighter sur Wii. Et là, en fait, ben j'ai peur de ce sur quoi je vais tomber.

Pas vraiment peur en fait, mais surtout une envie subite de jouer à un jeu de merde, histoire de dire du mal.

Eh bien en fait non, dire uniquement du mal de Real Heroes Firefighter serait faire preuve d'une mauvaise foi flagrante.

Real Heroes Firefighter sur Wii.
Real Heroes Firefighter sur Wii.

C'est sûr que la première impression est assez abrupte. Graphiquement, c'est pauvre au possible. Les plus nostalgiques pourront sans problème comparer les graphismes à ceux vus sur une Playstation première du nom. C'est moche, c'est triste, bref, bien naze de ce côté là. En même temps, on n'a jamais demandé à un pompier d'être un esthète. De ce côté là, c'est un peu une sorte de militaire, il ne faut donc pas s'offusquer si c'est moche à pleurer.

Côté doublage, c'est bien pourri aussi. Les voix sont doublées en français, et pas mal à côté de la plaque niveau intonation... Mais toutefois pas assez pour que l'on puisse se foutre ouvertement de la gueule des doubleurs.

Le scénario vous met dans la peau d'une nouvelle recrue qui va devoir faire face à divers incendies, sauver différentes personnes, etc. En gros, devenir un bon gros héros de pompier quoi.

Real Heroes Firefighter se déroule entièrement en vue subjective, et utilise la wiimote pour viser et s'orienter, tandis que le nunchuk permet de se déplacer. La configuration FPS fonctionne, reste juste à arriver à supporter la maniabilité plus que hasardeuse de l'ensemble (connerie de wiimote)... Mais là, c'est la console qui veut ça, les capteurs n'étant pas assez précis pour donner un confort de jeu optimal.

Bref, du coup, on progresse, on suit les objectifs, et on pourrait presque arriver à se prendre au jeu. En tout cas, on est loin de la légende d'un Davilex. Le quêteur de nanars que je suis en est donc pour ses frais.
à peine moyen

Real Heroes Firefighter

Aller, je vous l'avoue, je suis un peu déçu. Je pensais vous proposer un chouette nanar bien naze et puant d'héroïsme crasse... Il n'en est rien. Certes, Real Heroes Firefighter n'a rien d'un hit, mais il reste jouable, pour qui supportera cette saleté de Wiimote et des graphismes dignes d'une Playstation première génération.

La note : 2/6 (à peine moyen)