Resistance revient dans une nouvelle version qui reprend la même recette pour l'étoffer quelque peu.

Les Chimères, qui dans le premier épisode avaient envahi le Royaume Uni, s'attaquent maintenant aux Etats-Unis.
L'ambiance est toujours uchronique, c'est à dire partant d'un évènement qui aurait changé le passé : ici des aliens qui envahissent la Terre au sortir de la Seconde Guerre Mondiale.

Avec ce nouveau scénario, c'est l'occasion pour les designers d'Insomniac de nous pondre un monde toujours aussi axé rétro, avec l'Amérique des années 50 avec ses drive-in et autres spécificités. Il en résulte une excellente immersion pour le joueur qui sera vite happé par ce jeu si scénarisé. Eh oui, on n'échappe pas au côté scripté, mais on y gagne en intensité. Resistance 2 est beaucoup plus intense que le premier, c'est d'ailleurs l'un de ses points forts.

Resistance 2, c'est beau, mais mieux vaut ne pas trop gratter...
Resistance 2, c'est beau, mais mieux vaut ne pas trop gratter...

L'autre point fort y est très lié, puisque ce sont les graphismes et la bande son qui ont également bénéficié d'un soin tout particulier.
Par contre, côté gameplay, pas grand chose de nouveau. Alors que sortent en même temps des titres comme Dead Space où il ne suffit pas de tirer dans le tas mais de bien viser pour venir à bout de ses adversaires, Resistance 2 ne sait que rentrer dans le lard. C'est parfois jouissif, mais souvent beaucoup moins qu'un Gears of War, et parfois même frustrant tant la difficulté est quelque fois mal dosée.

Ainsi, on a régulièrement la mauvaise impression de se retrouver avec un jeu beaucoup trop classique dans un écrin trop joli pour son contenu.
Du coup, les détracteurs du premier épisode - qui affirment s'y ennuyer - ne pourront que constater la même chose avec ce nouvel épisode, bien que ce dernier soit encore mieux réalisé et plus immersif. Un paradoxe qui semble être la marque de fabrique de la série.


Le superbe pack presse.
Le superbe pack presse.

bon petit jeu

Resistance 2

Resistance 2 ne fait que prolonger son premier épisode, tant techniquement que scénaristiquement, ou même au niveau de son gameplay. C'est un peu dommage pour une exclu PS3.

La note : 4/6 (bon petit jeu)