Ce volet de Resistance sur la PS Vita de Sony était très attendu. Déjà parce qu'un FPS permet d'utiliser les deux sticks de la console, et ensuite parce que le jeu se doit d'être une vitrine tant ludique que technique. Raté.

La série Resistance, c'est une uchronie intéressante imaginant un monde des années 1950 envahi par des aliens particulièrement belliqueux. Après trois épisodes sur Playstation 3 et un sur PSP, la série continue sur sa lancée avec ce Resistance Burning Skies sur PS Vita.

J'avoue ne pas être particulièrement fan de la série. Les deux premiers épisodes m'avaient bien plu, principalement par une direction artistique vraiment sympa - allier technologie extraterrestre et paysages typiques de l’Amérique des années 50 ravagées, c'est assez original. En revanche, le gameplay est vraiment trop classique, et ce malgré des armes relativement originales.

Resistance Burning Skies sur PS Vita.
Resistance Burning Skies sur PS Vita.

En gros, cet épisode Vita est exactement sur le même modèle, voir même pire. Finalement, le jeu n'est pas vraiment une vitrine technologique, même si l'ensemble reste très correct. Je regrette également que la direction artistique soit si classique : a part quelques passages, le tout ressemble beaucoup trop à un FPS lambda, ce qui est vraiment dommage.

Ce n'est pas non plus le scénario qui va donner envie d'aller voir plus loin. Vous incarnez un pompier - ce qui donne accès à une hache bien pratique dès le début du jeu - qui allez tâcher de retrouver votre famille, donnant au passage un exemple à suivre pour l'ensemble du peuple américain. Car oui, le discours gerbant patriotique des autres épisodes est encore ici très présent. Évidemment, cela reste un reflet des USA de cette époque, mais cela ne m'a pas empêché d'avoir la gerbe à chaque passage patriotique.

Le gameplay reste identique à celui des autres épisodes, et plus généralement à l'ensemble des FPS que l'on connait. L'une des seules nouveautés, c'est que l'on peut améliorer ses armes via des artefacts disséminés dans les niveaux.

Du coup, on y joue, tout simplement parce que la Vita manque cruellement de jeux. Sur une autre plate-forme, on aurait très certainement été encore plus dur avec ce jeu sans aucune ambition. Reste un FPS timoré aux qualités ludiques tout de même bien présentes.
moyen

Resistance Burning Skies

Contrairement à ce que l'on a pu lire ça et là, Resistance Burning Skies n'est pas une sombre merde. C'est juste un jeu moyen qui conviendra toutefois aux amateurs du genre, et plus généralement à tous les malheureux possesseurs d'une PS Vita décidément bien en rade de jeu après quelques mois de lancement.

La note : 3/6 (moyen)