Voici venir l'un des jeux les plus difficiles de la Super Nintendo... Déjà moyen à l'origine, la cartouche aura du mal à ne pas passer par la fenêtre des plus nerveux d'entre nous.

Robocop 3 est à l'image du film dont il est tiré : nul. Voilà, ça, c'est fait.

Nul, mais pas pour les mêmes raisons. Le premier film Robocop avait marqué par sa violence et son message assez dur. Le troisième épisode n'est qu'une suite de la licence, dépourvue de violence pour pouvoir toucher un plus grand public et faire le plus de thunes possibles.
Dans le jeu, le constat n'est pas aussi catastrophique. La réalisation est plutôt bonne, avec des graphismes agréables à l'oeil quoiqu'un peu redondants et des musiques qui se laissent écouter.

L'incroyablement difficile Robocop 3...
L'incroyablement difficile Robocop 3...

Là ça déraille, c'est au niveau de la jouabilité et de la difficulté. Une fois le paddle en main, on se rend compte que le robot flic est très lourd à déplacer. Ceci est totalement assumé par les développeurs qui ont tenté de faire ressentir au joueur les quelques centaines de kilos de ce super policier. Mais ce n'était pas une raison pour l'empêcher de tirer en l'air !
En effet, il ne peut tirer qu'en diagonale ou en face de lui ce qui force le joueur à souvent reculer de quelques pas pour pouvoir tirer sur les vilains qui se trouve un peu plus haut.

Et ce n'est qu'un exemple. Le reste du déroulement de Robocop 3 est du même acabit. C'est donc très vite énervant, surtout que le jeu est d'une difficulté rarement vue sur Super Nintendo, avec de très nombreux ennemis à la fois. Le jeu est donc à ranger du côté des Lehtal Weapon (tiens, encore une adaptation de film) et autres gracieusetés injouables et énervantes.

Côté armement, votre chargeur n'est pas illimité, loin de là. Et il faudra y faire très attention, car avec un chargeur vide, certains adversaires seront inaccessibles. Si vous ne pouvez plus les atteindre, eux ne se priveront pas de vous cribler de balles. Quand aux ennemis au sol, ils doivent avoir des poings d'acier car dès que vous entrez en contact avec eux, votre barre de vie fond comme neige au soleil... Pas très réaliste tout ça.
à peine moyen

Robocop 3

Robocop 3 est à oublier très vite. Sa maniabilité ultra-lourde part d'une bonne idée, mais la mise en place laisse franchement à désirer. Le tout épaulé par une difficulté incroyable, et vous aurez entre les mains l'un des jeux les plus crispants de la Super Nintendo.

La note : 2/6 (à peine moyen)