J’avais adoré Le Saboteur, que l’on m’avait présenté comme “le jeu de l’enculé”, particulièrement fun lorsque l’on est nombreux. J’ai voulu pouvoir y jouer avec madame, mais finalement, ça ne marche pas (pas madame, le jeu).

A deux, ce n’est pas forcément mieux...


Bon, je vous rassure tout de suite, madame et moi sommes toujours ensemble. Le problème ne vient pas du principe du jeu (bluff et coups de putes) mais plutôt de la mécanique. Le Saboteur se jouait à trois minimum, il était donc dommage de ne pas pouvoir y jouer à deux. Le soucis, c’est qu’il a fallu faire de sacrés changements pour adapter ce principe bordélique mais divertissant en mode deux joueurs.

Le principe de jeu de Saboteur Le Duel met de côté l’un des traits principaux du jeu originel, à savoir le principe des identités cachées. Ici, chaque joueur incarne un nain - vert ou bleu - qui va devoir creuser des galeries chacun de son côté à partir de son propre point de départ. Dès qu’un joueur met la main sur une pépite, il pose un petit item à sa couleur dessus. A la fin de la partie, celui qui a le plus de pépites à gagné.

Il existe deux types de personnes dans le monde...


Dans Saboteur Le Duel, il existe deux types de nain : ceux qui creusent, et ceux qui ne peuvent pas creuser. Le but étant de ramasser le plus de pépites d’or avant la fin de la partie, il est utile de bloquer l'adversaire en lui posant une carte action avec un outil cassé. Tant que son outil sera cassé, l’autre joueur ne pourra pas jouer.

C’est à peu près la seule carte action que l’on garde du jeu d’origine (avec la carte clé et ébouli). Mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est utilisée à outrance !

Une partie terminée de Saboteur Le Duel.
Une partie terminée de Saboteur Le Duel.

Chaque joueur commence avec six cartes. A son tour, chaque joueur peut effectuer l’une actions suivantes :
- Poser une carte galerie de façon à continuer la galerie qui le lie à son camp, et piocher une carte.
- Poser une carte action afin de bloquer l’adversaire, supprimer une carte grâce à un ébouli ou encore utiliser une carte pour réparer ses outils (et ainsi pouvoir continuer à poser des galeries dans sa mine), puis piocher une carte.
- Défausser deux cartes de sa main et en piocher deux.
- Défausser deux cartes et en piocher une histoire de pouvoir réparer son outil et pouvoir continuer de poser des galeries… Sauf que là, il ne nous restera plus que 5 cartes en main pour le reste de la partie.

Je bloque, tu bloques, il bloque, etc.


Et en attendant, ça n’avance pas. Si on joue face à quelqu’un de belliqueux (et vu le jeu on aurait tord de ne pas l’être), on ne va pas arrêter de se péter les outils à grands coups de cartes action…

Du coup, personne ne peut poser des cartes, et on passe son temps à en défausser deux pour en piocher deux, histoire d’avoir enfin une carte action qui permettra de réparer ses outils et de pouvoir continuer.

Sauf que, comme on peut casser jusqu’à trois outils en même temps (la pioche, le chariot et la lampe), on passe son temps à être bloqué.

Après, c’est en fonction du caractère des joueurs. Il est aussi possible que chacun fasse ses galeries dans son coin, mais ce n’est pas vraiment l’intérêt du jeu. Le soucis, c’est que c’est vite ultra gavant d’avoir à sans arrêt devoir réparer ses outils, car on n’a jamais assez de carte.

Il va falloir vous préparer à faire face à ce genre de cartes.
Il va falloir vous préparer à faire face à ce genre de cartes.

Et comme on réutilise régulièrement la défausse que l’on remélange pour pouvoir piocher des cartes, c’est rapidement sans fin, et surtout très frustrant.

Saboteur Le Duel : La variante un joueur


D’après ce que j’ai vu, Saboteur Le Duel avait avant tout été pensé pour son mode un joueur. Une sorte de solitaire dans lequel on doit faire face au hasard des cartes et tenter de faire le meilleur score en récupérant un maximum de pépites d’or. C’est sympa l’espace de deux parties, mais cela reste juste anecdotique.

Il était logiquement plus intéressant de mettre ce mode deux joueurs en avant. Dommage qu’il soit si bancal.


Saboteur Le Duel, un jeu pour 1-2 joueurs de Fréderic Moyersoen, illustré par Andrea Boekhoff, édité par Gigamic pour des parties d'environ 30 min.
Age conseillé : 8+.
à peine moyen

Saboteur Le Duel

Saboteur Le Duel est plutôt raté, et surtout très frustrant. Autant le jeu d’origine pourra ne pas plaire à tout le monde de part le bordel qu’il sème, autant cette version deux joueurs manque de finesse dans ses mécaniques. Il faut dire qu’à deux, c’est forcément moins drôle, et forcément plus stratégique (théoriquement), ce que Saboteur Le Duel rate totalement.

La note : 2/6 (à peine moyen)