Utilisez Firefox !
SDF - Space Defending Force / Uchuu Keibitai SDF
Utilisez Firefox !
SDF - Space Defending Force / Uchuu Keibitai SDF
Testé sur : Nintendo NES
Année de sortie : 1990
Style : Shoot'em up
Publié le
Chroniqué par

Bookmark and Share


Quand on parle de shoots géniaux sur Famicom, on pense immédiatement à Recca. Pourtant, il existe d'autres perles méconnues sur la console de Nintendo. Space Defending Force en fait clairement partie.

culte, indispensable !
SDF - Space Defending Force / Uchuu Keibitai SDF
6/6
culte, indispensable !
Encore un jeu bien méconnu qui n'aura pas quitté le Japon. Pour les plus hardcores, le titre original est Uchuu Keibitai SDF.

Tout comme Crisis Force ou Recca, le jeu marque par sa réalisation graphique étonnante. Sorti en 1990, on sent bien que les développeurs ont appris à pousser la console dans ses derniers retranchements.
Mais outre cette réalisation hors pair, on trouve un gameplay en béton armé pour un challenge très relevé. Le jeu demande une bonne dose d'entrainement afin d'être apprivoisé. Terminer les sept niveaux ne sera donc pas une mince affaire. Avec de l'entrainement, on apprend à anticiper les tirs adverses - souvent très rapides - pour éviter de se faire descendre bêtement comme lors des premières parties.

Uchuu Keibitai SDF sur Famicom.
Uchuu Keibitai SDF sur Famicom.
On dispose de trois types d'armes. Un tir principal classique, un tir en diagonale, et un laser. Le tout peut bien entendu être monté en puissance via des bonus. D'autres items vous permettent de gagner de la vitesse.
Mais le plus important, ce sont les deux modules qui viennent se greffer sur votre vaisseau. Il vous fournissent un bouclier (toutefois pas invincible, au bout d'un certain nombre de tirs encaissés vous perdez le module en question) et des tirs supplémentaires. Vous pouvez également les déplacer comme bon vous semble autour de votre vaisseau, s'adaptant plutôt bien à votre style de jeu.
Les graphismes font des prouesses sur Famicom.
Les graphismes font des prouesses sur Famicom.
Pour balancer une réalisation aussi géniale, Uchuu Keibitai SDF utilise une puce spécialisée développée par Nintendo pour permettre aux développeurs de proposer des jeux aux qualités graphiques plus poussées, ainsi que des effets sonores plus sympas. Cette puce s'appelle la MMC5 (Multi-Memory Controller 5). Ici, les gens de chez Hal Laboratory ne l'ont utilisée que pour ses capacités graphiques accrues, et non pour les channels sonores supplémentaires.

A noter qu'il est beaucoup plus abordable que Recca, mais reste tout de même vendu assez cher. Dommage, car il vaut le coup d'être essayé.
Conclusion
Uchuu Keibitai SDF sur Famicom est une pépite injustement méconnue. Certes, elle est un cran en dessous de la folie procurée par Recca, mais cette cartouche ne vous décevra certainement pas !
Nico
Utilisez Firefox !
Vous voulez d'autres tests rétro ?
Allez voir sur Oldies Rising !
© Obsolete Tears 2014