Shooter Space Shot est un petit shoot'em up sorti dans des collections de jeux à faible prix. Au Japon, on le connait sous le nom de Simple 1500 Series Vol. 35 - The Shooting.

Une fois de plus, il vous faut sauver le monde. Le scénario est assez marrant, mais clairement peu inspiré. L'ensemble du jeu est décomposé en cinq niveaux entrecoupés de scènes en images de synthèses. On sent clairement le jeu à petit budget, mais cela ne dérange pas trop.

Car une fois dans l'avion, le principal est là : on se fait plaisir. Le jeu est intégralement en 3D, ce qui donne des graphismes assez brouillons et très "polygoneux". La lisibilité est pratiquement toujours bonne, à part dans le quatrième niveau où les décors de lave se confondent un peu trop volontiers avec certains adversaires et tirs.

Shooter Space Shot sur Playstation, méconnu mais plutôt sympa.
Shooter Space Shot sur Playstation, méconnu mais plutôt sympa.

Le système d'armement est assez original. On dispose d'un tir principal, mais également d'un tir secondaire que l'on peut orienter lorsque l'on ne tire pas. Si on reste appuyé sur le bouton de tir, la position de ce feu secondaire reste en place. C'est très pratique et demande parfois pas mal de tactique, notamment à partir du niveau 3 où les ennemis arrivent souvent par l'arrière.
Un Mega Laser permet d'avoir une belle arme de destruction tandis qu'un système de lock rappelant énormément celui de Layer Section permet de balancer des missiles.
Pas de power up, un peu comme dans Radiant Silvergun, mais cela ne manque pas non plus.

Le jeu compte cinq niveaux, que l'on a tôt fait de terminer. Shooter Space Shot est un donc petit jeu à la durée de vie tout aussi petite. Mais que l'on ne s'y trompe pas, il n'est aucunement bâclé et permet de passer du bon temps l'espace de ces quelques niveaux.
moyen

Shooter Space Shot / Simple 1500 Series Vol. 35 - The Shooting

Shooter Space Shot n'est que très peu connu, mais constitue une agréable surprise. Shoot horizontal assez fun à jouer, il est facilement trouvable à bas prix. On aurait tord de s'en priver. Dommage qu'il ne soit pas sorti en France !

La note : 3/6 (moyen)