La saga Slient Hill arrive sur consoles nouvelle génération. C'est au tour de Double Helix de s'occuper du développement pour le compte de Konami.

Après Silent Hill Origins (sur PSP puis adapté sur Playstation 2) développé par les anglais de chez Climax et au résultat très probant, c'est au tour de la société californienne Double Helix de prendre les reines pour nous pondre le cinquième volet de la série Silent Hill. Le studio est tout jeune, puisqu'il date de 2007 et est en fait issu du rapprochement entre Shiny Entertainment (Earthworm Jim, Messiah) et The Collective (Buffy contre les Vampires).

Lourde tâche que de se trouver à la tête de cette série à l'ambiance si atypique. Il faut avouer aussi que lorsque la Team Silent, responsable des trois premiers épisodes (aussi cultes les uns que les autres), a passé la main, cela a donné un Silent Hill 4 : the Room de sinistre mémoire.

Silent Hill Homecoming n'est pas très original, mais reste efficace.
Silent Hill Homecoming n'est pas très original, mais reste efficace.

Pour Silent Hill Homecoming, les gens de chez Double Helix ont préféré jouer la carte de la sobriété. S'inspirant à la fois des trois premiers épisodes pour l'ambiance et du film de Christophe Gans pour le scénario, les amateurs de la série ne seront pas déçus.
Ou... peut-être que si en fait. Tout simplement parce que l'originalité n'est absolument pas présente.

La seule modification vient du système de combat. Ce dernier est beaucoup plus dynamique et travaillé. Ainsi, vous disposez maintenant d'une parade et de deux boutons de coup : faible et fort. Vous pouvez ainsi créer des enchainements. Certains pourront donc reprocher au jeu d'avoir un peu trop exagéré l'action. Mais attention, ce n'est pas non plus Resident Evil 5 ! Toutefois, certains combats de boss seront assez irritants tant il faudra faire jouer vos réflexes (parer / attaquer au bon moment).
Chaque type d'adversaire sera également plus facile à vaincre avec un type d'arme en particulier : hache, tuyau, couteau, il faut s'adapter face à la rapidité de l'ennemi. Les armes à feu sont également de la partie, mais le temps de viser, vous aurez parfois plus vite fait de partir au corps à corps.

Le scénario est toujours aussi morcelé et incompréhensible. Tout du moins au début. Une fois à la fin du jeu, les pièces du puzzle s'emboitent sans peine pour former un tout plutôt cohérent.
Malheureusement, on est loin de la maestria des japonais de la Team Silent. Eux nous proposaient des aventures personnelles par l'intermédiaire du héros, de part des séquences parfois traumatisantes. Homecoming propose au contraire une aventure personnelle du héros au service d'un scénario plus global, ôtant tout sentiment d'empathie au joueur. Le jeu s'accorde même le droit de surfer sur les torture flicks à la Hostel de Elie Roth dans son dernier chapitre. Cela n'apporte pas grand chose à part de coller à la "mode" du moment et nuit à la cohérence de l'histoire, et surtout de la psyché des personnages.

Autrement, l'ambiance glauque et dépressive est toujours aussi présente. Les niveaux sont assez variés, et ne jouent pas sur les déjà-vus des précédents épisodes. Ainsi, pas d'hôpital - ou presque - dans cet épisode !
La réalisation est correcte. L'image volontairement abimée contribue énormément à l'ambiance, et la puissance accrue des Playstation 3 et autres Xbox 360 contribue à permettre des éclairages stylés et une progression majoritairement à la lampe torche particulièrement éprouvante pour les nerfs du joueur.
La durée de vie n'est pas énorme, on termine le jeu en 6 ou 7 heures. Toutefois, avec plusieurs choix cornéliens intervenant durant le jeu et des fins multiples, vous pourrez sans problème recommencer le jeu.
bon petit jeu

Silent Hill Homecoming

Silent Hill Homecoming n'a pas été spécialement bien reçu par la critique. La faute à un système de combat parfois trop bourrin pour l'ambiance du titre et à une trame un peu trop calquée sur les trois premiers épisodes tout en tâchant de passer par l'intrigue de l'adaptation cinématographique.
Mais si vous aimez l'ambiance particulière de la série, n'hésitez pas, le jeu n'est absolument pas décevant !

La note : 4/6 (bon petit jeu)