Avouez le : vous avez toujours aimé vous foutre sur la gueule. Après, c’est moins violent et douloureux avec des cartes (sauf face à de très mauvais joueurs). Le soucis, c’est que Magic The Gathering, c’est loin, et finalement trop compliqué. Alors pourquoi pas un petit jeu tout simple ? Smash Up est fait pour vous.

Des cartes pour se foutre sur la gueule


Smash Up est un jeu d’affrontement à base de cartes. Seulement, ici ce n’est pas un duel, on peut y jouer jusqu’à 4 joueurs… Et c’est certainement dans cette configuration que le jeu est le plus fun.

Les cartes sont de deux types : Créature et Action. Le but n’est pas de détruire l’autre, mais de prendre des bases (un troisième type de carte qui se trouve au centre de la table).

Pour ce faire, à votre tour, vous pouvez jouer une carte Action et une carte Créature de votre main, dans l’ordre de votre choix.

Chaque carte a des effets différents, souvent délirants, que vous pouvez appliquer le sourire aux lèvres en vous délectant de l’air dépité des joueurs adverses.

Les différentes factions disponibles avec la boite de base : vous construisez cotre deck en en choisissant deux.
Les différentes factions disponibles avec la boite de base : vous construisez cotre deck en en choisissant deux.

Vous complétez ensuite votre main en piochant deux cartes, et vous avez terminé votre tour.

A la conquête des Bases


Tout au long de la partie, vous allez tenter de faire en sorte que la force de l’ensemble de vos cartes Créature sous une Base dépassent la valeur de résistance de la Base en question.

Si c’est le cas, vous lancez la phase de Conquête qui consiste à définir qui marquera des points pour cette base. Et là, tout est question de majorité.

Seulement voilà : certaines bases ne vous demanderont pas d’avoir le plus de points, mais le moins de points. Bref, il faudra vous adapter et la jouer fine pour pouvoir ramasser le plus de points. Et tant pis si vous devez la jouer fourbe pour y arriver.

La partie se termine dès qu’un joueur atteint 15 points.

Votre objectif : remporter des bases en jouant des cartes.
Votre objectif : remporter des bases en jouant des cartes.

Du fun, pour l’équilibrage, on verra plus tard


Au début de la partie, chaque joueur choisit deux factions différentes et les mélanges pour réaliser son deck, c'est à dire son propre jeu. Il n’y a donc pas de pioche globale, mais une pioche personnelle pour chaque joueur.

Non pas que Smash Up soit totalement déséquilibré, simplement qu’en fonction des doublets de factions, l’équilibrage n’est pas forcément au top. Mais en fait, on s’en fout un peu.

Ce que l’on veut dans Smash Up, c’est se foutre sur la gueule dans la joie et l’allégresse. Et c’est le cas. Sauf contre les pleureuses qui pestent contre la pioche ou contre vos grosses cartes. Mais c’est le jeu ma pauvre Lucette.

Des extensions, des tonnes d’extensions !


Le principal plaisir dans Smash Up, c’est de découvrir les cartes proposées par les différentes factions. Du coup, les huits factions présentes dans la boîte demandent à être renouvelée après quelques parties.

Et là, on trouve largement de quoi faire chez son revendeur préféré. Les boîtes d’extension contiennent en général quatre nouvelles factions. A vous de les prendre en fonction de vos goûts.

La boîte de base permet de stocker les cartes de deux autres extensions. Pratique.
La boîte de base permet de stocker les cartes de deux autres extensions. Pratique.

Trop Mignon et ses chats, princesses et licornes activeront sans problème votre second degré tandis que Monstres Sacrés ravira les fans de vieux films d’horreur. Munchkin, Cthulhu ou encore Série B, il y a largement de quoi faire.

D’ailleurs la boite de base vous permet de loger les cartes de deux extensions, ce qui est déjà pas mal.


Smash Up compte un bon paquet d'extensions.
Smash Up compte un bon paquet d'extensions.



Smash Up, un jeu pour 2-4 joueurs de Paul Peterson, édité par Iello pour des parties d'environ 45min.
Age conseillé : 12+.
moyen

Smash Up

Smash Up, avec son principe couillon mais très simple d’accès, tient presque du party game. C’est fun, c’est rapide, et c’est plein de conneries, de références geek et d’humour débile. Bref, si vous cherchez un jeu complexe, exigeant et sans hasard, passez votre chemin. Pour tous les autres, tentez quelques parties, vous ne serez pas déçus.

La note : 3/6 (moyen)