Space Marine puise sa source dans le mythique jeu de rôles Warhammer 40.000. Vous savez, les personnages hybrides entre le torreau et l'homme qui ont inspiré les protagonistes de Gears of War ? Eh bien il arrivent, et ils sont pas contents.

Dans Space Marine, c'est la guerre. Et depuis carrément longtemps. Du coup, il y a des orcs partout (c'est eux qui font la guerre), qui essaient de réduire au silence les quelques poignées d'humains qui persistent à vouloir respirer. Heureusement, il existe une garde d'élite, les ultra-marines, qui vont contribuer à augmenter très fortement le taux de mortalité orcs durant une quinzaine de chapitres.

Voilà en gros pour le scénario, dont on fini par se foutre éperdument. Ce qui nous intéresse, c'est ce que l'on a entre les mains. En l’occurrence une matraque et un flingue. De quoi se débrouiller.
Les combats au corps à corps sont une des particularités de Space Marines. On passe autant de temps dans la mêlée qu'à vider ses chargeurs.

Space Marine sur Xbox 360.
Space Marine sur Xbox 360.

Les armes ne sont pourtant pas en reste, et proposent de sacrément gros calibres. L'impression de puissance de feu est réelle. Les munitions sont en nombre plutôt limité, mais, paradoxalement, le jeu vous incite à viser finement.

Au gré de notre progression, on récupère de nouvelles armes, à commencer par la géniale - et indispensable - épée tronçonneuse. Et là, vous devez immédiatement le roi de la mêlée ! Enfin, cela vous permet de garder la tête haute un peu plus longtemps, parce que des orcs, vous allez en voir un sacré paquet !

Le level design est classique, mais au gré de l'aventure, on a un peu l'impression d'en avoir fait le tour trois ou quatre fois déjà. L'adrénaline des premiers niveaux passe vite. Non pas que les suivants soient moins biens, non, ils sont juste pareils, ce qui entraine progressivement un détachement de la part du joueur. En tout cas, c'était mon cas.


L'édition collector de Space Marine sur Xbox 360.
L'édition collector de Space Marine sur Xbox 360.

moyen

Space Marine - Warhammer 40.000

Space Marine commençait pourtant très bien : maniabilité impeccablement bourrine, action non stop... Mais finalement, on se mange un Orc : a trop faire tout le temps la même chose, en enchaine les chapitres sans plaisir réel, et surtout sans surprises.

La note : 3/6 (moyen)