Run'n jump méconnu, Spin Master ne mérite pas cet anonymat. Cocktail d'humour et de shoot / plate-forme, il se targue de pouvoir rivaliser avec Metal Slug.

Avec ce jeu, la MVS voit pointer le deuxième run' jump de son histoire, après Blue's Journey. On doit le jeu à Data East, qui réussi cette fois un jeu très réussi et pas repompé sur un autre, contrairement au mythique Karnov's Revenge.

Le principe de jeu est assez incongru, puisque votre héros utilise un yoyo pour affronter ses ennemis. Oui, vous avez bien lu, je ne sais pas où les développeurs ont été chercher ça, mais le fait est que ça marche bien. D'autant que l'humour du titre colle bien avec ce principe.
Le scénario est négligeable : il vous faudra encore aller sauver la princesse. Une fois l'alibi passé, place à une action trépidante s'étalant sur cinq niveaux.

Spin Master, un run'n jump méconnu, mais néanmoins excellent !
Spin Master, un run'n jump méconnu, mais néanmoins excellent !

La difficulté n'est pas énorme, et a permit à de nombreux joueurs de pouvoir réellement apprécier le jeu, même en devant insérer des pièces dans l'ambiance enfumée du bars en face du lycée.
Vous pouvez bien entendu changer d'arme, en fracassant des coffres disséminés ça et là dans le jeu. Les nouvelles armes sont un peu moins marrantes : bombes, rayons, c'est plus classique, mais plus efficace.

Les graphismes sont sympathiques, sans toutefois avoir une emprunte indélébile comme celle d'un Metal Slug, cela explique en partie la supériorité du titre de SNK sur celui de Data East.
A priori, le level design rappelle celui de Joe and Mac, une franchise que Data East n'a finalement pas beaucoup utilisé.
culte, indispensable !

Spin Master

Spin Master est jeu trop méconnu. Cela vient certainement du fait qu'il n'a jamais eu d'adaptation en dehors de la NeoGeo.
Il n'en reste pas moins que, sans égaler le fun d'un Metal Slug, il constitue un excellent jeu, pas trop difficile, qui plaira au plus grand nombre.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)