Star Fox Zero sort dans le cadre un peu morose d'une WiiU en fin de vie. La console n'a pas réussi à convaincre les joueurs, et les sorties de jeux se réduisent de jour en jour.

Un scénario en forme de reboot


La scénarisation a toujours été un élément important dans Star Fox, et ce dès le premier épisode sur Super Nintendo.

Star Fox Zero n'y fait pas exception, et joue même sur la fibre nostalgique des fans puisque les lieux et personnages croisés durant l'aventure vous rappelleront avec délice les précédents épisodes.

On retrouve clairement la patte graphique Star Fox.
On retrouve clairement la patte graphique Star Fox.

On ne sait d'ailleurs pas trop ce qu'est le jeu : un reboot, une remake, une suite ? C'est un peu tout ça à la fois finalement. On peut également imaginer que le "Zero" dans le titre annonce un reboot... A chacun de se faire son opinion.

Un gameplay bancal


Mais ce qui a le plus fait couler d'encre avec Star Fox Zero, c'est son gameplay. Sur le papier, c'est carrément sympa, mais une fois en jeu, ça l'est un peu moins.

Le principe est simple : à l'écran, vous avez une vue extérieure de votre vaisseau. Sur le gamepad de la WiiU, vous avez la vue intérieure. Vous pouvez ainsi jouer sur les deux écrans, celui qui vous plait le plus. Ainsi, la vision extérieure est plus large, mais la vision intérieure est plus précise.

Le système de lock est une abominable horreur !
Le système de lock est une abominable horreur !

Dans la plupart des cas, on se fixe sur un seul écran, car reprendre ses marques de l'un à l'autre prend un peu de temps... Et dans un shoot'em up, c'est souvent le signe d'une mort certaine.

L'Airwing, mais pas seulement


L'Airwing, c'est bien entendu votre mythique vaisseau. Et vous le piloterez dans la plupart des missions. Toutefois, tout au long de l'aventure, vous pourrez piloter d'autres engins, à commencer par le Walker, une version pédestre de votre vaisseau.

La maniabilité est relativement bonne dans les deux modes, mais le tout demande un bon temps d'adaptation.

On retrouve avec plaisir les sensations des précédents épisodes.
On retrouve avec plaisir les sensations des précédents épisodes.

Une maniabilité parfois calamiteuse


La plupart des missions se jouent donc de façon plutôt classique. On fait abstraction de l'un des deux écran pour se retrouver avec un Star Fox tout à fait honorable.

Le soucis, c'est que la promesse d'un jeu se jouant à la fois sur le gamepad et à l'écran, à la manière d'un ZombiU, n'est absolument pas tenue.

A part cela, on retrouve ses marques, on fait des loopings et on canarde ses adversaires dans un jeu nerveux et fun.

Les passages en walker fonctionnent plutôt bien.
Les passages en walker fonctionnent plutôt bien.

Mais là où parfois on hurle de frustration, c'est lorsqu'il faut locker un personnage adverse qui vous tourne autour. Et là, c'est juste catastrophique : impossible de s'y retrouver. On a envie de gerber, ça tourne dans tous les sens, et il est impossible de se mettre dans l'axe.

Bref, certaines parties du jeu sont juste injouables... Heureusement, ces phases de jeu ne sont pas trop nombreuses.

Une réalisation moyenne


La réalisation est très moyenne, mais pas non plus totalement honteuse, la patte graphique propre a la série sauvant l'ensemble du naufrage.

Le jeu se coltine une réputation calamiteuse de ce côté car, lors des présentations dans des salons avant sa sortie officielle, le jeu était éminemment plus moche. Oui, on peut dire "encore" plus moche.

Il faut dire aussi que le jeu se déroulant sur deux écrans différents, la pauvre WiiU crache ses tripes pour un résultat plutôt décevant. Décidément, cette belle idée sur le papier fini en grosse erreur une fois à l'écran.

Une durée de vie minimale


C'est l'autre gros point noir du jeu : il se termine en seulement quelques petites heures.

Mais finalement, c'était déjà le cas avec les précédents épisodes, non ? Déjà à l'époque de la Nintendo 64, Lylat Wars avait marqué les joueurs pas sa faible durée de vie.

L'idée, comme dans un shoot'em up, c'est de recommencer les niveaux afin de battre son score, le genre ayant toujours proposé des jeux très courts.

Mais en ce qui concerne un Star Fox, on prend beaucoup de plaisir à parcourir le jeu... mais a-t-on vraiment envie de le recommencer ensuite ?
moyen

Star Fox Zéro

Star Fox Zero n'est clairement pas dénué de fun. Le soucis, c'est que sa maniabilité parfois calamiteuse et sa faible durée en font un jeu auquel vous ne jouerez certainement pas longtemps.

La note : 3/6 (moyen)