Considéré par beaucoup comme le plus mauvais Street Fighter de tous les temps, le voilà, Street Fighter : the Movie. Sorti sur borne d’arcade puis porté sur Playstation et Saturn, adapté du film du même nom, cette oeuvre d’art vidéo ludique ne manquera pas de combler les fans de Jean-Claude Van Damme.

Reprenant péniblement les coups et personnages de la version arcade de Street Fighter 2, le jeu se dote de plusieurs modes de jeu dont un mode histoire nous permettant, ô joie de revivre l’épopée du film. La manette de la Playstation, pourtant satisfaisante pour le reste des jeux montre ici ses limites : impossible de sortir un shoryuken ou même un hadoken volontairement.

Les graphismes, particuliers pour un Street Fighter (personnages et décors digitalisés) sont kitsch à vomir, les personnages sont complètement dénaturés : Honda devient un gros tas jaune et huilé, Zangiev semble surgir d’un magasine gay des années 70 et pire que tout, Ken est brun. On appréciera également les niveaux sans aucune cohérence avec les personnages, le stage de Ryu étant, par exemple, une cellule de prison.


L'horrible Street Fighter The Movie sur Playstation.
L'horrible Street Fighter The Movie sur Playstation.

ils le vendent ça ?!?

Street Fighter - The Movie

Street Fighter : the Movie, un jeu raté tiré d’un film raté, qui n’a de bon que le nom de Street Fighter, voilà qui pourrait suffire à résumer ce test. Malgré tous ces défauts, le jeu doit, selon moi être possédé, d’une part car il permet d’incarner le beau, le grand JCVD, et aussi parce qu’après 10 minutes sur ce jeu, vous pourrez enfin regarder Pit Fighter avec tendresse.
1/6 mais Indispensable.

La note : 1/6 (ils le vendent ça ?!?)