Street of Rage II reprend la même recette que le premier épisode pour la transcender et graver définitivement la série dans la légende.

Le premier changement notable lorsque l'on s'essaie au jeu, c'est bien entendu la réalisation nettement au dessus du lot. Les couleurs illustrent toujours aussi bien le monde de la nuit, avec des tons sombres côtoyant des couleurs criardes typiquement années 1980. Il s'ensuit une patte graphique propre au jeu, si bien que n'importe quelle image est parfaitement reconnaissable par les habitués.

Les niveaux sont également moins monotones, avec des changements dans le design et même - une première dans le genre - des phases où il faut se déplacer en hauteur et non plus seulement en largeur.
Tout repose sur les clichés habituels du genre, avec les bas fond d'une grande ville totalement livrée au chaos de bandes rivales.

Streets Of Rage 2, la consécration de la série.
Streets Of Rage 2, la consécration de la série.

Côté personnages, on perd Adam au profit de Max, un autre gros bourrin au visage scarifié. On trouve un personnage en plus, Skate, très original sur ses rollers, et on garde Axel et Blaze, les deux chouchous des joueurs. Assez charismatiques, ces quatre compères correspondent une fois de plus très bien à l'ambiance du jeu.

Le gameplay a été sensiblement amélioré. C'est toujours aussi fluide et on ne se fait pas emporter pas ses combos en matraquant le bouton de coup, mais il est en plus possible de faire un super coup en faisant deux fois avant et le bouton de coup. Ce n'est pas du Street Fighter, mais c'est un bon début.
Le super combos est toujours de la partie. Il est donc toujours possible, lorsque les adversaires sont trop nombreux, de faire un peu de place avec un super coup qui vous coûtera toutefois un peu de votre précieuse barre d'énergie.
Mais avec un peu de persévérance, vous arriverez à venir à bout de ce titre à la difficulté vraiment bien dosée et des huit niveaux très variés, soulignant une fois de plus le côté parfaitement équilibré de Street of Rage II.
culte, indispensable !

Streets Of Rage 2

Street of Rage II, de son vrai nom japonais Bare Knuckle II, est définitivement une référence. La recette est la même que celle du précédent épisode mais est améliorée en tout point.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)