Streets of Rage II a eu droit à son adaptation sur Game Gear, et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est réussi !

Le premier Streets of Rage sur Game Gear était déjà excellent. Avec cet opus, Sega enfonce le clou et prouve une fois de plus que la Megadrive n'est pas la seule console à pouvoir accueillir un épisode de la série sans avoir à rougir.

Par rapport à l'adaptation du premier épisode, le jeu a gagné beaucoup au niveau de la réalisation. Les sprites sont bien plus gros, et le tout reste très lisible. Une fois de plus, les décors et surtout les couleurs ont été préservés par rapport à la version d'origine sur Megadrive. Les tons criards laissant parfaitement au joueur cette impression de vie citadine nocturne sont parfaitement retranscrits ici.
Certes, c'est moins détaillé, mais la taille de l'écran permet de ne pas trop y voir de différence au final.

Streets of Rage 2 et son excellente adaptation sur Game Gear.
Streets of Rage 2 et son excellente adaptation sur Game Gear.

Le gameplay est bien rôdé, et on retrouve tous les mouvements et coups spéciaux de l'original. Le tout est vraiment jouable et très addictif. On y perd bien entendu le jeu à deux, console portable oblige.
On y perd également le personnage de Max, le gros costaud. C'est dommage, mais avec Blaze, Axel et Eddie, il y a de quoi se rattraper.

A chaque portage d'un hit 16 bits sur consoles 8 bits, certains joueurs se disaient que ce n'était qu'une histoire d'argent, histoire de toucher le plus de monde possible.
Avec Streets of Rage II sur Game Gear, ils se trompent lourdement ! Lorsque l'on a la verison Megadrive, ces versions ne sont pas du tout inutiles puisque le jeu est très différent.

Certes, les niveaux se ressemblent et les constantes sont les mêmes. Mais la succession de personnages et les boss sont différents. De quoi donner envie non ?
culte, indispensable !

Streets of Rage II

Streets Of Rage II sur Game Gear est une parfaite réussite, tant techniquement que ludiquement. Un must sur la portable de Sega.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)