X-Nauts n'est pas morte ! La société qui a racheté Psykio montre qu'elle existe encore en nous sortant un portage d'un jeu vieux de 10 ans.

Mais pourquoi un tel jeu ? Peut-on légitimement se demander... Et là réponse, personne ne semble l'avoir. Certes, ce Strikers 1945 Plus est un opus exclusif au MVS, jamais adapté sur consoles ni même sur Neo Geo AES. A noter que ce n'est pas un opus "millésimé" tout simplement parce que c'est une adaptation retouchée du deuxième épisode. Du coup, pouvoir le trouver à prix assez correct sur PSP est une aubaine.

Sauf que l'adaptation est visiblement faite à la va-vite. Certes, ce jeu en mode 4/3 (l'un des rares pour Psykio qui ne jurait que par le mode tate, ou vertical) passe particulièrement bien sur PSP. Les graphismes n'ont pas été changés, mais l'écran de la portable de Sony fait des merveilles.

Strikers 1945 Plus sur PSP.
Strikers 1945 Plus sur PSP.

On ne sait pas trop si c'est une émulation ou autre qui permet de faire tourner le jeu, mais le résultat est totalement identique à la version MVS, ce qui est une excellente chose.
Ce qui est beaucoup moins bien, c'est qu'au passage, bon nombre d'options ont purement et simplement sauté ! Déjà que la version d'origine était avare de fioritures...

Ainsi, le plus gros problème vient de la difficulté : elle n'est pas réglable ! Quand on connait la réputation de difficulté de ce shoot à l'ambiance seconde guerre mondiale - et surtout de son second loop diabolique - on a peur quand on voit que cette version PSP est plus difficile que la version d'origine en mode normal (le mode 4 pour les connaisseurs).

Enfin, on enfoncera le clou en comparant à la concurrence : beaucoup d'éditeurs - Konami le premier - se sont prêté à ce jeu des adaptations, mais souvent en proposant directement l'ensemble d'une série. Alors où sont passés les Strikers 1945 I, II et III ?
moyen

Strikers 1945 Plus

Cette adaptation de Striker 1945 Plus est bonne, mais bien trop simpliste pour justifier son achat. X-Nauts ne s'est clairement pas cassé la tête en proposant un jeu ayant plus de 10 en virant la plupart de ses options. Je retourne sur ma borne moi.

La note : 3/6 (moyen)