Décidément, jusqu'au début des années 1990, les développeurs pouvaient balancer un peu n'importe quoi. Ici c'est une marque de yaourts qui est à l'honneur.

Ce n'est pas la première fois que l'on tombe sur ce genre de jeu, entre Cool Sport qui vente la marque 7up ou encore MacDonald Land, les jeux sortis sur consoles 16 bits reprenant une marque connue sont peu nombreux mais bel et bien présents.

Bien entendu, il en existe d'autres, comme ce Super Dany, typiquement français et développé par Cryo. Sans être de l'excellente qualité des deux titres sus-nommés, il a le mérite d'être tout à fait honorable, faute d'être original.
Pour ceux qui ne connaissent pas Dany, sachez qu'il est issu d'une publicité pour une crème dessert de la marque Danette spécialement faite pour les enfants.
On passera bien vite sur le scénario où des gamins se prenant pour des super héros vont à la rescousse pour sauver leur pote retenu prisonnier pour nous attarder sur le gameplay.

Super Dany sur Super Nintendo.
Super Dany sur Super Nintendo.

Ce dernier est en grande partie repompé sur celui de Lost Vinkings, avec une bonne dose d'action supplémentaire.
Ainsi, vous pilotez trois personnages en même temps. Tous peuvent offrir ce qu'un jeu de plate-formes classiques offre : courir, sauter. Mais chacun dispose d'une action complémentaire : ramper, faire un saut périlleux ou tirer. A vous d'utiliser les gâchettes de la manette afin de passer d'un personnage à l'autre et d'utiliser au mieux les aptitudes de chacun afin de pouvoir progresser dans les niveaux.

Dès lors que l'on utilise pas un personnage, ce dernier se change en pierre, et ne peut donc pas être touché par les ennemis.
moyen

Super Dany

Je m'attendais à une sombre merde, et finalement Super Dany est un petit jeu de commande sans prétention, mais absolument pas la merde à laquelle je m'attendais. Une curiosité.

La note : 3/6 (moyen)