Tout le monde connait ces petites poupées aux cheveux fluos dressés sur la tête. Adaptées sur Super Nintendo, leurs aventures ne sont pas des plus palpitantes.

Comment faire un jeu basé sur cette licence où le côté scénaristique et le monde mis en place frôlent le zéro absolu ? En faisant quelque chose qui n'a rien à voir, tout simplement.

Et finalement, le principe de base n'est pas des plus mauvais. Ce petit jeu de plates-formes / réflexion vous charge de remettre des couleurs dans le monde.
Lors de votre arrivée dans le level, tout est en noir et blanc. Partout où vous marchez, les décors reprennent vie. C'est très agréable à l'oeil, et c'est un bon principe repris sur celui de Q-Bert. Par contre, vous pouvez cumuler les allées et venues, ce que vous aurez colorisé le restera.

Supr Troll Island sur Super Nintendo.
Supr Troll Island sur Super Nintendo.

Au départ, les niveaux ne sont pas très grands, mais rapidement, ils s'étendent sur plusieurs écrans et remettre le tout en couleurs vous demandera patience et doigté.
Tout comme dans Qix, vous devrez coloriser un certain pourcentage du niveau pour en venir à bout.
Chose assez marrante, lorsque vous avez atteint le pourcentage butoir, si vous continuez de bouger dans tous les sens, vous aurez tout le temps de récolter les bonus restants. Pour passer à l'étape suivante, il vous suffit de vous arrêter durant quelques secondes. Plutôt bien vu.

Les bonus sont limités, avec des projectiles supplémentaires, d'autres vous permettant de booster votre score et les derniers, les plus intéressants, qui vous permettent de vous transformer en une tornade invulnérable durant quelques instants.

Pour corser le tout, des ennemis seront présents dans le niveau. Vous pourrez leur balancer divers projectiles pour les assommer. Le décor en lui-même est parfois fait de trous et de pics qu'il vous faudra bien entendu éviter.
moyen

Super Troll Islands

Super Troll Island est un petit puzzle game qui aurait pu être intéressant s'il n'avait pas été aussi redondant. Basé sur une licence totalement kitch, il sait prendre les caractéristiques clé de cette dernière pour en faire un jeu finalement pas si mauvais.

La note : 3/6 (moyen)