Je ne suis pas très amateur de jeux de survie. Mais vu la direction artistique de qualité proposée par The Flame in the Flood, je me suis laissé tenter.

Un Kickstarter lancé par des vétérants


The Molasses Flood, le studio de développement à l’œuvre sur The Flame in the Flood est constitué d'anciens au passé prestigieux : Bungie, Irrational Games ou encore Harmonix.

A cela s'ajoute le fait que la bande son est assurée par Chuck Ragan, un artiste folk assez connu aux Etats-Unis.

Attention à ne pas abîmer votre radeau en descendant la rivière.
Attention à ne pas abîmer votre radeau en descendant la rivière.

Autant dire que l'objectif Kickstarter n'a pas manqué d'être atteint ! 7 420 contributeurs ont donc permis de récolter quelques 251 647 dollars. On est loin de certains cartons de la plateforme de crowdfunding, mais bon, au moins, le jeu a été financé.

Le jeu est alors disponible en version dématérialisée. Une version physique sera proposée par Limited Run Games un peu plus tard.

Survivre !


Votre objectif est simple : survivre ! A l'image d'un Don't Starve, le jeu vous propose de ne pas crever comme une merde. Le loot sera donc au centre de vos préoccupations.

Certains lieux sont plus accueillants que d'autres...
Certains lieux sont plus accueillants que d'autres...

Vous incarnez Scout, accompagné(e) de son chien Aestop. Vous vous déplacez donc en radeau sur une rivière en crue pour accoster sur différentes îles où vous tâcherez de trouver de quoi assurer votre survie : de l'eau portable, de la nourriture, mais également tout un tas de choses qui vous serviront à confectionner des objets qui faciliteront votre survie.

Vous avez toujours rêvé d'être artisan ?


L'artisanat est cœur de l'aventure proposée par The Flame in the Flood.

C'est souvent autour du feu que vous pourrez confectionner ce qui vous servira par la suite. Vous apprenez peu à peu à réaliser de nouveaux objets, en fonction des matières premières que vous trouvez.

Le feu vous permettra de réaliser tout un tas de travaux pratiques.
Le feu vous permettra de réaliser tout un tas de travaux pratiques.

Votre inventaire sera alors au centre de vos préoccupations... Car votre sac est très limité en termes de place ! Heureusement, votre chien dispose également d'un peu d'espace de stockage. Enfin, vous pourrez entasser un peu plus de choses sur votre bateau.

Il va donc vous falloir jongler entre ces trois inventaires, ce qui ne manquera pas de vous imposer quelques allers-retours parfois fastidieux.

Attention danger !


Bien entendu, survivre ne sera pas une partie de plaisir... Bien au contraire. Les sangliers vous courseront pour vous briser les os tandis que les loups vous lacèreront la peau.

Dès que vous mourrez, vous verrez votre progression.
Dès que vous mourrez, vous verrez votre progression.

Mais il va tout de même falloir leur faire face, pour manger, ou tout simplement pour pouvoir chercher les matières premières présentes sur leur territoire !

Une durée de vie assez faible


Après quelques heures de jeu, on prend ses marques, et on maîtrise plutôt bien le système de survie. Le truc, c'est que l'on se lasse aussi énormément, les parties étant très proches les unes des autres.

Il faut voir le bon côté des choses : c'est très accessible. The Flame in the Flood constitue donc un bon marchepied pour ceux qui voudraient s'essayer aux jeux de survie.
moyen

The Flame in the Flood en quelques mots

The Flame in the Flood ne conviendra pas forcément aux joueurs les plus habitués aux jeux de survie. Ils le trouveront alors trop simple et vite lassant. Mais pour les autres - dont je fais partie - la patte graphique, l'univers mis en place et son accessibilité en font un bon petit jeu.

La note : 3/6 (moyen)