Qui dit nouvelle année, dit nouveau King of Fighters sur NeoGeo et MVS.

Le jeu sort à une époque où les fans de SNK serrent les fesses : la société, rachetée par Aruze, est mise en faillite et on craint pour l'avenir des séries phares de la marque. Playmore, créée par des anciens de chez SNK, arrive alors comme le messie en rachetant la plupart des licences, ce qui leur permet de développer ce fameux King of Fighters 2001 pour le plus grand bonheur des joueurs.

Le roaster est impressionnant, avec pas moins de 40 personnages à choisir ! Cela laisse augurer d'une durée de vie tout bonnement colossale.


Déjà, on retrouve les fameux strikers ; ces personnages apparus à l'épisode 99 peuvent être appelé à tout moment du jeu. Cette fois, le principe est encore poussé un poil plus loin, avec la possibilité de faire intervenir différents strikers, en appuyant sur avant + une combinaison de deux boutons. C'est là la gestion la plus aboutie de ce gameplay si particulier.

Au début de la partie, il est possible de définir différents types d'équipes. On gère donc ses quatre personnages en fonction du nombre de strikers, avec jusqu'à 3 strikers. Moins on prend de strikers, moins les personnages principaux sont puissants. De quoi avoir de quoi jouer et affiner ses tactiques.

Cet épisode 2001 est souvent assez peu apprécié. Non pas qu'il soit mauvais, au contraire, mais il souffre de l'ombre de King of Fighters 2002 qui sort l'année suivante et entre dans le top 3 des meilleurs épisodes de la série. Alors forcément, le pauvre vieux 2001, on l'oublie assez vite.



Excellent !

The King of Fighters 2001

King of Fighters 2001 est un épisode charnière, marquant la récupération de la série par Playmore, et étant donc attendu au tournant par les fans. Le résultat est clairement à la hauteur de nos attentes.

La note : 5/6 (Excellent !)