Contrairement à ce que l'on pense, la série des Thunder Force n'est pas une chasse gardée sur Megadrive. La Super Nintendo a également connu sa version.

Thunder Force III fait partie des shoots les plus cultes de la Megadrive. Fort de ce succès, les gens de Technosoft on continué de faire vivre cet épisode de plusieurs façons. En 1990, c'est en arcade que le jeu voit le jour. Les remaniements sont assez peu nombreux, mais suffisent pour faire perdre au titre une bonne partie de sa superbe. Un an plus tard, c'est sur Super Nintendo que le jeu sort. Baptisé Thunder Spirits, il reprend dans les grandes lignes la version arcade, tout en se rapprochant de la version Megadrive.

Pourtant, jamais il n'y arrivera. Les jeux sont très proches, mais la console de Nintendo n'arrive jamais à faire la différence. Déjà, au niveau de la réalisation, ce n'est pas la panacée. Les clignotements et autres ralentissements sont légion.
De plus, les ajustements opérés sont souvent irritants. Déjà, on n'a plus l'autofire disponible en arcade, et votre vaisseau a énormément perdu de sa puissance. Du coup, on se retrouve à canarder sans arrêt les ennemis, matraquant le bouton de tir avec la tendinite qui guette le joueur s'essayant au jeu plus d'une demi-heure. Sans parler du côté frustrant de l'ensemble.

Thunder Spirits sur Super Famicom.
Thunder Spirits sur Super Famicom.

A côté de ça, on retrouve l'ambiance particulière, avec les tons assez sombres donnant une tonalité graphique reconnaissable entre toutes. Le tout avec un rythme très soutenu, une difficulté élevée et des musiques très typées.
Du coup, une fois passée la déception lors des premières parties, le jeu remonte peu à peu dans l'estime du joueur, sans jamais arriver à prétendre à la maestria de la version Megadrive.


Une version qui ne fait pas le poids face à l'opus Megadrive.
Une version qui ne fait pas le poids face à l'opus Megadrive.

moyen

Thunder Spirits

Thunder Spirits a beau s'inspirer de Thunder Force III sur Megadrive, jamais il n'arrive ne serait-ce qu'à imiter son illustre prédécesseur. Thunder Force reste clairement une série propre à la Megadrive.

La note : 3/6 (moyen)