Whip Rush fait partie des bonnes surprises de la Megadrie quand on apprécie un tant soit peu les shoots.

Ce petit shoot à scrolling horizontal est du à Vic Tokai, un développeur a qui ont doit déjà quelques shoots, dont la plupart sont quasiment inconnus. Les collectionneurs sur Megadrive connaissent certainement les deux épisodes de Battle Mania, toujours sur la 16 bits de Sega. Mais cela est plus dû à leur relative rareté que pour le plaisir de jeu qui en découle.

Avec Whip Rush, la firme signe ici son premier shoot'em up. Elle proposera plusieurs par la suite, de qualité inégale, comme Aerostar sur Game Boy l'année suivante ou Imperium sur Super Nintendo en 1992.

Whip Rush sur Megadrive.
Whip Rush sur Megadrive.

Avec ce jeu, on se retrouve avec un titre à scrolling horizontal peu original mais efficace dans son traitement. Pas monotone pour deux sous, les scènes de jeu sont très variées et le level design clairement inspiré. Le jeu donne la part belle à l'évitement, avec des adversaires qui vont vous obliger à vous déplacer afin d'éviter leurs attaques qui ne limitent que rarement à de simples envois de boulettes.

Ainsi, ils vont vous tourner autour ou jouer avec le décor en votre défaveur. Le tout est très jouable et la difficulté, bien qu'assez élevée, donne la part belle à l'apprentissage sans jamais tomber dans le par coeur décérébrant d'un R-Type.

Graphiquement, c'est assez propre, surtout pour un jeu Megadrive sorti en 1990. Les musiques sont entrainantes, sans toutefois rester inoubliables.


Un shoot injustement méconnu.
Un shoot injustement méconnu.

bon petit jeu

Whip Rush

Whip Rush est un petit shoot sans prétention. Bien réalisé et très fun à jouer, il fait partie des jeux méconnus de la 16 bits de Sega qui méritent un petit détour.

La note : 4/6 (bon petit jeu)