Wizardry VI: Heart of the Maelstrom propose une belle dose de RPG bien old school. Abrupt, il propose un gameplay daté et demande pas mal de temps pour être apprivoisé.

Ce sous-genre du RPG nommé dungeon crawler était, à l'époque, particulièrement apprécié au Japon. Encore une fois, si on aura droit à une adaptation américaine, on pourra se brosser pour voir arriver une version européenne. Autant dire que la version américaine est beaucoup plus rare que la version japonaise.

L'arrivée dans le jeu est pour le moins abrupte. Vous arrivez directement en ville, avec des tonnes de menus textuels dans tous les sens, et devrez tenter de trouver quoi faire. Pour autant, les habitués du genre ne seront pas dépaysés. Taverne, poste, église, château ou encore le fameux labyrinthe, tous les ingrédients de ces jeux de rôles typiques des années 1980 sont ici réunis dans ce Wizardry VI: Heart of the Maelstrom.

Wizardry VI: Heart of the Maelstrom sur Super Nintendo.
Wizardry VI: Heart of the Maelstrom sur Super Nintendo.

La taverne vous permet de recruter des personnages dans votre équipe. Mais avant cela, vous pouvez - et c'est vivement conseillé - en créer quelques uns dans le camp d'entrainement situé aux abords de la ville. Après avoir créé une équipe bien balancée (avec des guerriers, voleur, clerc, mage, etc.) vous pourrez partir dans le labyrinthe, qui constitue le cœur du jeu.

Dans le plus pur principe du dungeon crawler, il va vous falloir du papier à petits carreaux et un crayon... et pour cause, il n'y a pas de carte ! Pratique très courante à l'époque (souvenez-vous de Dungeon Master, maitre étalon du genre). Vous évoluez en vue subjective, en déplacement case par case. Les combats interviennent aléatoirement et s'effectuent au tour par tour.

L'ensemble de l'interface est affreusement spartiate, mais après quelques temps, on s'y fait bien. Elle est peut-être moche, mais avec un peu de recul, il faut reconnaitre qu'elle fonctionne bien.

Comme dans tout jeu du genre, on alterne entre les parties dans le labyrinthe et celle en ville, qui permettent de refaire son équipe, se reposer et faire son inventaire, voir pour récupérer quelques informations bien utiles.
bon petit jeu

Wizardry VI: Heart of the Maelstrom

Wizardry VI: Heart of the Maelstrom est un beau reflet du passé. Actuellement très difficile d'accès pour le néophyte, il propose toutefois un exemple de jeux dont le style a particulièrement évolué.

La note : 4/6 (bon petit jeu)