Tous les vieux briscards du jeu vidéo connaissent Wonderboy The Dragon's Trap, sorti à l'origine sur Master System en 1989. Un remake juste magnifique.

C'est juste magnifique


Le jeu est un exact remake... pourtant, on ne dirait pas tant graphiquement ça arrache tout. C'est tout simplement splendide.

Et ce côté graphique permet de rendre honneur au jeu, et de nous titiller la fibre nostalgique.

Une déclaration d'amour aux vieux pixels.
Une déclaration d'amour aux vieux pixels.

C’est d'ailleurs là que l'on se rend compte que nos souvenirs ont clairement idéalisé la réalisation de certains jeux. Je me souvenais de l'introduction si particulière du titre, la fuite du château, tout ça...

En jouant à ce remake, tout se remettait en scène dans ma tête en même temps que je redécouvrais le jeu.

Jusqu'au moment où j'ai trouvé comment switcher entre le jeu d'origine et le remake. Et là, ça pique vraiment. On se dit qu'à l'époque, on était tout de même bien tolérants.

Si vous connaissez le jeu originel... vous appréciez certainement le changement !
Si vous connaissez le jeu originel... vous appréciez certainement le changement !

Et pourtant, même avec ses graphismes si basiques, Dragon's Trap a pris le contrepied de ce qui était proposé à l'époque pour proposer une expérience totalement inoubliable.

Un jeu de plate-forme pas comme les autres.


Wonderboy The Dragon's Trap n'est pas un jeu de plate-forme comme les autres.

Il se base sur les mécaniques d'un Zelda, tout en gardant la vue 2D si typique des années 1980. Au hit de Nintendo, il reprend la progression par étapes, où un nouvel objet ou un nouveau pouvoir vous permettent d'accéder à de nouvelles zones.

Visuellement, c'est magnifique, et le gameplay reste toujours aussi bon.
Visuellement, c'est magnifique, et le gameplay reste toujours aussi bon.

Loin d'être linéaire, il casse le principe d'aller tout le temps vers la droite. Ici, il vous faudra vous souvenir de l'emplacement des choses, des différents hubs qui permettent de passer d'un monde à l'autre ou d'un niveau à l'autre.

Des mécaniques qui marchent encore de nos jours


Depuis quelques paragraphes, je vous serine les yeux comme quoi Dragon's Trap était révolutionnaire pour son époque. Mais et maintenant ?

Et bien maintenant, avec cette superbe réalisation, le jeu est toujours un vrai plaisir à parcourir.

Le vendeur a maintenant bien plus de charisme.
Le vendeur a maintenant bien plus de charisme.

Il est encore assez difficile, mais certaines choses ont été édulcorées, le mettant un peu plus à la portée du joueur lambda, et de ceux qui, comme moi, n'aiment pas se prendre la tête.

Une déclaration d'amour au old school


Tout dans ce remake de Wonderboy The Dragon's Trap suinte l'amour du pixel, l'amour des jeux vidéos de notre enfance.

Mais ce n'est pas uniquement cela qui fait de ce remake un indispensable sur Nintendo Switch. C'est aussi le savoir-faire hors pair de l'équipe de DotEmu qui permet de magnifier l'original.

A tout moment, on peut revenir aux anciens graphismes. Et là, ça pique un peu...
A tout moment, on peut revenir aux anciens graphismes. Et là, ça pique un peu...

Et là, je ne pense qu'à les remercier de tout mon cœur. J'adorais ce jeu, ils me l'ont fait aimer encore plus.

Et en plus, de nouveaux endroits ont été ajoutés ça et là, tellement bien intégrés qu'on les croirait tirés de l'original.

Le jeu est sorti à l'origine uniquement en dématérialisé, pour ensuite connaitre des sorties physiques, tant l'accueil a été chaleureux ! Un cas de figure que l'on aimerai voir plus souvent.
culte, indispensable !

Wonderboy The Dragon's Trap

Wonderboy The Dragon's Trap est une petite perle. Magnifique à tout point de vue, il saura contenter les fans de old school comme les joueurs les plus occasionnels.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)