Alpha Denshi revient pour donner suite à son World Heroes. Quelques améliorations, pour un jeu à la qualité toujours aussi controversée.

La première amélioration saute aux yeux : à peine un an après le premier opus, World Heroes II bénéficie d'une réalisation beaucoup plus fine. On note principalement des graphismes beaucoup plus détaillés, apportant une profondeur de jeu bien plus appréciable.

De huit personnages, on passe à 14. On retrouve les figures emblématiques avec le moine ou encore la guerrière en armure, Jeanne.
Parmi les nouvelles recrues, quelques uns deviendront des classiques de la série, avec le combattant vaudou, Mudman, et son fameux masque, ou encore le footballeur américain venu tout droit des enfers.

World Heroes 2, toujours aussi critiquable, mais avec quelques améliorations.
World Heroes 2, toujours aussi critiquable, mais avec quelques améliorations.

Les animations sont toujours aussi sympa, les personnages faisant de sacrées têtes à chaque fois qu'ils prennent des coups. Cela donne un aspect cartoon au jeu particulièrement sympathique.
Les pièges présents dans les niveaux sont toujours présents, apportant un réel plus au plaisir de jeu.
La maniabilité reste malheureusement la même. On a toujours trois boutons : un pour les poings, un pour les pieds, et un pour les choppes, qui servent également à se foutre de la gueule de l'adversaire lorsqu'on est éloigné. Forcément, avec ça, c'est toujours aussi limité. Sans parler des coups spéciaux, qui restent aussi peu nombreux et lourds à sortir. De plus, le jeu est toujours aussi lent.
Le mode normal et le death match sont toujours présents. Ce dernier fait penser à un match de boxe, où il faut se remuer pour se remettre debout lorsque la barre de vie est épuisée.
bon petit jeu

World Heroes 2

Ce World Heroes continue sur sa lancée : s'il est si peu apprécié des amateurs, c'est tout simplement qu'il ne leur est pas destiné. Simple d'accès, c'est plutôt le joueur occasionnel qu'il tente de toucher. Il est donc marrant à jouer, mais la durée de vie n'est pas très importante.

La note : 4/6 (bon petit jeu)