Zombies Ate My Neighbors fait partie des petites perles de l'époque 16 bits. Bourré d'humour et de références, il vaut vraiment le coup d’œil.

Bon, on parle de Zombies Ate My Neighbors, mais pourquoi, sur la boite de la version européenne, on ne voit que "Zombies" ? Eh bien, c'est tout simplement une question de censure ! Pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais, cela veut simplement dire "Les zombies ont mangé mes voisins". Il faut donc imaginer que les censeurs n'aiment pas l'humour noir.

Car c'est bien d'humour noir et de second degré qu'il s'agit ici. A l'image des nombreux jeux d'un Lucas Arts beaucoup plus présent du côté du monde micro, on retrouve ici tout ce qui fait le sel de l'éditeur, à savoir un humour potache et des tétratonnes de références. Le jeu est édité par Konami, mais développé par Lucas Arts en personne, et cela se sent également dans la patte graphique de l'ensemble.

Zombies Ate My Neighbors sur Super Nintendo.
Zombies Ate My Neighbors sur Super Nintendo.

Vous incarnez Zeke et Julie, deux jeunes fanas de films d'horreur qui vont s'apercevoir que tout autour d'eux est infesté de zombies. Ni une ni deux, ils prennent leurs pistolets à eau et partent tenter de sauver le voisinage.
L'objectif des 55 niveaux que compte Zombies Ate My Neighbors va ainsi vous demander de sauver le plus de monde possible, avant que vos voisins ne se fassent manger un par un par un zombie, une ghoule ou tout autre être répugnant et nauséabond.

Au gré de votre aventure, vous allez récupérer pas mal d'équipement complémentaire : bazooka, pistolet à bulle martien, etc. Voilà pour les armes, mais sachez que vous pourrez également trouver des items bien utiles, comme un clown qui va attirer les zombies, vous laissant le champ libre ou de précieuses trousses de secours vous permettant de recouvrer un peu de vie.

Chaque niveau propose un univers qui lui est propre, le plus souvent ancré dans les poncifs de l'american way of life. Le tout saupoudré de tonnes de références cinématographiques. Pour moi qui suis fan du cinéma d'horreur, je me suis vraiment amusé à tenter de découvrir tous clins d’œil disséminés dans chaque niveau. J'ai tout particulièrement apprécié le niveau avec des Jason Voorhees (le héros de Vendredi 13) qui nous coursent avec des tronçonneuses à la main, capables de traverser les haies du jardin dans lequel vous tenter de sauver tout le voisinage.

Zombies sur Super Nintendo.
Zombies sur Super Nintendo.

Il ne faudrait pas non plus croire que Zombies Ate My Neighbors a acquis sont statut de jeu culte uniquement pour son univers geek. Le gameplay est un petit bijou du genre, à la fois simple et accessible. La difficulté augmente vite, et les mots de passe entre les niveaux seront donc bien appréciables afin de se préserver un maximum. Chaque niveau doit être quadrillé de façon méthodique, apportant une dose de réflexion au milieu de l'action intense faite à grands coups de pistolets à eau dans la gueule de ces foutus zombies.
culte, indispensable !

Zombies Ate My Neighbors

Zombies Ate My Neighbors est un petit bijou à ne pas manquer. Malheureusement assez difficile à dénicher à prix correct, il vaut tout de même son pesant de cacahuètes, que ce soit sur Megadrive ou sur Super Nintendo.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)