Quand Auchan se met aux consoles pirates, cela donne la Console TV BOS-2800. Sortie pour le noël 2002, elle ne diffère que très peu des autres consoles pirates. Il est tout de même très étonnant de voir une console pirate sur les étalages d’une franchise aussi énorme. Le temps nous montrera que l’enseigne ne sera pas la seule à proposer ce genre de machine reprenant les caractéristiques de la Nintendo Nes, pour implémenter dessus bon nombre de jeux de qualité plus que moyenne.


Tournons-nous donc vers cette machine. Les manettes font immédiatement penser à celles de la Playstation, mais sans les boutons sur le dessus et avec six boutons sur la partie droite. L’unité centrale fait un peu penser à l’Amiga CD32. Un choix bizarre quand on sait que cette machine n’est vraiment pas très connue.
En levant le capot, on ne s’étonnera pas de trouver un port cartouche pour y insérer des cartouches pirates ou tout simplement des jeux Famicom. Le branchement se fait on ne peut plus simplement, avec trois prises RCA classiques : deux pour le son (pourtant il n’est pas en stéréo) et une pour la vidéo. Pour l’alimentation, impossible de brancher un adaptateur secteur, il faut obligatoirement des piles. Et des grosses piles, pas des LR6, ce qui est fort dommage. Un montage d’un autre temps on dirait.

La boîte de la BOS-2800.
La boîte de la BOS-2800.


Allumons la bête. Un écran aux couleurs plutôt mal choisies présente une île qui ne semble pas en grande forme. Mais c’est le texte qui prête le plus à sourire : 9999999 IN 1 que ça annonce fièrement ! Rien que ça oui. Appuyons un peu sur un bouton pour voir ce que ça donne. Toujours pas de surprise, on tombe sur le classique écran qui permet de choisir parmi une liste faramineuse le jeu de son choix. Les 9999999 entrées sont bien présentes, mais on se rend vite compte que la liste des jeux a été répliquée un grand nombre de fois pour arriver à ce nombre idiot. Voici ce que l’on trouve :
Tennis. Un jeu de tennis, proposant plusieurs niveaux de jeu. Se manie plutôt bien.
Mars. Un clone de Galaga qui donne l’impression d’un shoot’em up avec son simili scrolling.
Sky Invaders. Un clone de Space Harrier où il faut dégommer les avions qui nous arrivent dessus. Plutôt bien fait.
Cow Boy. Se joue au flingue, le but est de faire des duels contre des ennemis bien trop faciles à battre.  Heureusement il est possible de choisir d’autres options de jeu permettant de corser un peu la chose.
Forest Guard. Toujours au flingue, vous devez descendre les vilains tout en évitant les gentils. Plusieurs modes de jeu.
Space 2050. Un clone de Duck Hunt dans l’espace… Rien à dire de plus.
UFO Race. Un clone de Night Driver… C'est-à-dire avec la réalisation d’une Atari 2600, tout naze.
UFO Shoot. Le ball trap de Space 2050.
Et… c’est tout ! Seulement huit jeux en tout et pour tout !


Une machine plus que moyenne donc. Certains diront tout simplement que c’est une console pirate, et ils n’auront pas vraiment tord, tant la qualité générale de ce genre de machine est douteuse. Reste son prix qui est très bon dans le genre.


Auchan Console TV BOS-2800 côté technique

Prix d'origine : 14.99 euros