Pour le Noël 2006, les grandes surfaces Auchan nous remettent ça et proposent un nouveau millésime de leur fameuse Console TV. On est encore plus cheap cette année puisque la machine ne porte même plus de numéro de modèle. Elle s’appelle juste Console de jeu 2-en-1 ou encore Console TV + Ecran LCD.

Car oui, c’est une petite console portable… Enfin, c’est ce que la boîte voudrait bien faire croire. Les consoles pirates de ce type existent déjà depuis belles lurettes. Il s’agit en fait d’une console tout en une manette avec un écran LCD qui propose en plus des jeux de type Tetris.
Elle ne reprend pas la forme d’une machine existante. C’est juste une petite portable au look assez moyen dont le coloris est au choix : rouge, blanc, vert ou bleu. Le tout fait tout de même très bas de gamme.

La console en elle-même : un aspect très cheap.
La console en elle-même : un aspect très cheap.

La boîte n’est vraiment pas lourde, et on comprend bien vite pourquoi : la console est toute petite, la documentation pratiquement inexistante, et seul un câble RCA et une prise péritel sont présents. Qu’à cela ne tienne, il ne manque que quatre piles de type LR06 pour commencer à jouer.
L’interrupteur de mise sous tension dispose de trois positions : Off, LCD et TV. En commençant par le LCD, on se fait pulvériser les oreilles par une reprise parfaitement ignoble de la lambada. On appuie sur à peu près tous les boutons pour écourter cette horreur en s’apercevant avec effroi qu’il n’y a pas de réglage du volume. Bien vite, on apprend que c’est le bouton B qui permet d’avoir un peu de calme.
Pour choisir le jeu, il faut choisir un nombre avec la croix et appuyer sur le bouton Start pour démarrer. Les jeux sont annoncés au nombre de 14 pour le mode LCD. Pourtant, le chiffre à choisir va entre 1 et 99. Encore ces bons vieux trucs pirates.
Au menu, ce sont des courses de voitures ultras simplistes, faites de résidus de blocs de Tetris, où il faut se contenter d’aller à droite ou à gauche pour éviter les obstacles. On trouve aussi, en vrac : un flipper, un jeu de tir, des dés, pas mal de truc incompréhensibles et bien entendu le fameux block game.
Cette partie de la console est à oublier très vite tant c’est d’une nullité affligeante.

On branche donc bien vite la prise RCA : un jack qui va sur la console, et les deux RCA qui vont respectivement sur la vidéo et sur le son pour sortir du mono. Il est très dommage par contre de ne pas trouver de port cartouche (même une fois la console désossée). Ces machines sont généralement des clones de Famicom (la NES japonaise), ce qui en fait un équivalent low cost de cette console assez difficile à brancher – et à trouver - dans nos contrées.
Une fois la console allumée, un écran galactique très spartiate annonce un simple 7 IN 1. Une pression sur Start et on arrive à la liste des sept jeux. Eh oui, pour une fois pas de rallonge, nous n’avons que sept entrées. Une très bonne chose !
Obstacle Race vous met sur une moto en vue de dessus. A vous de foncer pour arriver le plus loin possible sans toucher les voitures. Le gros problème c’est que ces dernières suivent vos mouvements. Cela rend le jeu très difficile et pratiquement injouable.
Extreme Racer vous propose de faire des tours de circuit le plus vite possible, mais façon cascadeur puisque vous devez sauter par-dessus pas mal d’obstacles.
Tennis, comme son nom l’indique, vous met une raquette dans la main. Ce n’est pas trop mal foutu, et il est marrant de voir que les sprites des deux spectateurs sur le côté ont été vampirisés sur ceux d’Adventure Island.
Top Shot est un clone de Galaga plutôt pas mal fait. Les sprites sont assez bien foutus. Le principe n’a pas bougé d’un poil mais c’est toujours aussi plaisant et efficace.
Enemy Assault est un shoot’em up horizontal très sommaire, mais qui a tout de même le mérite d’être scénarisé. On change ainsi de décors régulièrement. On peut même reprendre de la vie par endroits. Par contre n’espérez tout de même pas avoir des upgrade pour vos tirs, il ne faut pas non plus exagérer.
Warship est encore un clone de Galaxian, un peu plus old school.
Planetary Pool est un jeu de billard, comme son nom l’indique. Graphiquement très moyen, une fois que l’on a pris le coup c’est pas trop mal.

La boîte de la console.
La boîte de la console.

Globalement, les jeux ne sont pas trop décevants pour ce genre de console. Vu les machines proposées par Auchan ces dernières années, cette dernière est plutôt au niveau de la BOS-4800 (sortie l’année précédente) que des très médiocres BOS-2800 et BOS-3800.
Que les choses restent tout de même claires : c’est extrêmement limité et ne pourra convenir qu’aux nostalgiques les plus tolérants. Mais bon, à 7.50 euros la console, il ne faut pas non plus bouder son plaisir.


La boîte ne pèse pas lourd, une fois ouverte on comprend pourquoi...
La boîte ne pèse pas lourd, une fois ouverte on comprend pourquoi...

Auchan Console TV + Ecran LCD côté technique

Prix d'origine : 7.50 euros