Ghostbusters The Board Game

Ici, vous pouvez réagir aux chroniques de jeux de société qui sont publiées sur le site.
Avatar de l’utilisateur
Nico
Master of autiss
Messages : 12574
Inscription : mer. sept. 27, 2006 23:07

Ghostbusters The Board Game

Message par Nico »

Contrairement à ce que son nom indique, Ghostbusters The Board Game est bien sorti en français. Le truc, c’est que c’est visiblement une petite édition, et que par facilité, c’est la boite de la version anglaise qui est utilisée en France.

http://www.obsolete-tears.com/ghostbusters-the-board-game-jds-85.html
Nico
Obsolete Tears - Musée Virtuel du Jeu Vidéo
Image
https://www.obsolete-tears.com
batman37
Petit autiss
Messages : 2
Inscription : sam. sept. 09, 2023 11:12

Re: Ghostbusters The Board Game

Message par batman37 »

Cette analyse du jeu de société "Ghostbusters" me semble sévère. En ce qui me concerne, chaque fois que je sors la boîte, je passe un bon moment.
Que reproche-t-on à "Ghostbusters" ? Il serait une (pâle) copie de "Zombicide".
Un plateau de jeu modulable. Certes ; mais Zombicide n'est pas précurseur dans ce domaine.
Des missions. Certes ; mais Zombicide n'est pas précurseur dans ce domaine.
Des dés. Certes ; mais Zombicide n'est pas précurseur.
Des figurines ; Certes ; mais Zombicide etc.
Des fiches de personnages avec un vecteur de points d'expérience. Pour ce cas, je n'ai pas connaissance de jeux de plateau antérieurs à Zombicide utilisant ce mécanisme. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'en existe pas.
Les différences entre les deux jeux sont pléthore. Il serait fastidieux de toutes les lister ici, je m'en tiendrai aux plus importantes.
- La gestion des obstacles (et lignes de vue), plus complexe dans Ghostbusters ;
- Pas d'action de fouille dans Ghostbusters, les chasseurs de fantômes se rendent sur leur lieu d'intervention avec leur équipement au complet, comme dans les films éponymes.
- Pas de morts dans Ghosbusters, trois tours de pénalité dans le pire des cas, alors que dans Zombicide, le joueur qui perd sa figurine est condamné à tenir la chandelle jusqu'à la fin de partie.

Second reproche fait à Ghosbusters : l'aléa du jet de dés. Pourtant, c'est bien le cas de tous les jeux de filiation Kriegspiel, Zombicide compris. Heureusement d'ailleurs. Si les "gentils" faisaient mouche à tous les coups dans les phases de duel contre les "méchants", les parties deviendraient vite ennuyeuses, conformément à l'adage cornélien "A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire". Pour ma part, je trouve que le hasard tient une plus grande place dans Zombicide que dans la chasse aux fantômes. En effet, dans le premier nommé, la clé du succès repose en grande partie sur l'action de fouille. Or, le survivant démarrant avec une poêle et qui au quatrième tour n'a gagné que munitions et vivres, peut rédiger son testament. Pour en revenir à Ghostbusters, l'accès aux niveaux d'expérience 4 ou 5 libère des mécanismes qui permettent de gommer en partie le hasard du jet de dé. En cas de déveine récurrente, il conviendra de repenser sa stratégie, utiliser au mieux les compétences de chaque chasseur de fantôme, bref faire marcher son cerveau, comme dans Zombicide. Pour avoir un bon aperçu des subtilités tactiques de Ghosbusters, on peut se rendre sur la chaîne YouTube "Le Plateau des Jeux - Myke Ludik" (https://www.youtube.com/@MykeLudik), où ont été filmées les deux premières missions de la campagne intitulée "L'Affaire Bouffe-tout". On y voit que tout n'est pas affaire de jet de dés dans une partie. En outre, il est notamment primordial, durant chaque scénario, de bien gérer sa barre d'expérience, faute de quoi c'est l'échec assuré à la troisième mission. En effet, au fil d'une campagne, le niveau de difficulté va crescendo. Si le nombre de portails à fermer reste quasi invariable, les auteurs du jeu ont imaginé mille et une procédures de fermeture, de plus en plus ardues au fur et mesure qu'on progresse dans une campagne.

Vous l'aurez compris, je suis autant fan de Ghosbusters que de Zombicide, et estime que le premier se démarque assez bien du second. Mon seul regret : le fait que son successeur - j'ai nommé "Ghosbuster II" - soit devenu introuvable.
Avatar de l’utilisateur
io
Master of autiss
Messages : 6977
Inscription : mer. sept. 17, 2008 8:46

Re: Ghostbusters The Board Game

Message par io »

Yo,
Merci pour ton retour.
Je reconnais ne pas encore avoir joué au mien. Je rentrais dans le monde du JDS moderne depuis peu, c'était un de mon deuxième KS (après Conan) et comme j'adore Ghostbusters, je l'avais pris sans regarder les règles. Je m'étais contenté de la vidéo de présentation et globalement, ça me plaisait.
Après réception, j'ai été déçu par la qualité du matériel, j'avais aussi dû faire une demande d'échange pour quelques composants arrivés abîmés. Ajouté à ça la règle qui m'avait parue un peu lourde et chiante, j'ai laissé tomber l'affaire et joué à d'autres jeux.
Au final, ton plaidoyer me donne envie de lui donner la chance qu'il n'a pas eue et de le mettre enfin sur la table ;)
batman37
Petit autiss
Messages : 2
Inscription : sam. sept. 09, 2023 11:12

Re: Ghostbusters The Board Game

Message par batman37 »

Effectivement, les figurines ne respirent pas la solidité, surtout les Duos infernaux. L'un deux s'est cassé dès ma première partie, nous étions pourtant entre adultes. Je trouve que la règle est bien présentée, mais je reconnais qu'elle est assez roborative. Je dois systématiquement réviser avant de me lancer dans une nouvelle partie.
Répondre