Nostalgie vidéoludique

 
Lesarthois
Autiss qui bave
Sujet Auteur
Messages : 604
Inscription : dim. oct. 09, 2011 0:08

[CD-i]The Apprentice

dim. avr. 01, 2012 14:45

Test "long" en premier, test raccourci pour une éventuelle publication sur Obsolete Tears en second :

Editeur : Philips Interactive Multimedia
Développeur : The Vision Factory
Support : CD-i
Année : 1995

Image

Quand on parle de jeu CD-i, on pense soit à des point'n'click, soit à des jeux plus classiques mais médiocres et à la jouabilité brouillonne, voire horrible.

The Apprentice n'est rien de tout ça.

La première chose que l'on remarque en mettant le CD dans le lecteur, c'est l'apparition simultanée des options « lire l'audio » et « lancer le CD-i ». Donc oui, ce disque est lisible dans un lecteur audio. Attention sympathique de la part des développeurs, surtout en considérant la qualité des musiques!

Image

Bref, le jeu se lance, et une jolie cinématique nous présente notre personnage.
Marvin est donc un apprenti magicien, « plus bas que le chat de la maison, plus bas que le corbeau du magicien» qui fait toutes les taches ingrates dans le château du magicien Gandorf Wandburner III.
Nous allons donc vivre une semaine « ordinaire » de Marvin.

Le menu est simple et joli :

Image

A noter que l'option « jeu sauvé » vous permet de rejouer n'importe quel niveau déjà fait, et pas seulement de reprendre au dernier niveau joué.

Les règles de The Apprentice sont simples : vous allez vivre 6 "jours" découpés en 3 niveaux + un boss de fin. Chaque niveau contient des clés qui doivent être trouvées pour avancer. Des drapeaux vous aideront en sauvegardant votre position dans le niveau.
Vous avez une arme (qui change selon le jour) et un bouton pour sauter.
On est dans la pure plate-forme.
Pas de santé : un coup est mortel. Des objets vous protégeront durant votre périple, certains temporairement, certains jusqu'à ce que vous vous fassiez toucher. Les classiques bonus Invincibilité et Bouclier temporaire.

L'objectif de ce premier jour consiste à récupérer un livre. Vous devez pour cela traverser les 3 niveaux, affronter un boss et peut-être aussi explorer un niveau bonus.

Image

Le premier point que l'on remarque en commençant à jouer, ce sont les graphismes. Aussi réussis que ceux de l'introduction, ils sont magnifiques, colorés et détaillés.

Image

Le second point que l'on remarque, c'est la maniabilité. Elle est parfaite. Marvin est aussi maniable qu'un Mario. Tout comme lui d'ailleurs les ennemis peuvent être éliminés en leur sautant dessus.

Le troisième point que l'on remarque c'est la difficulté. On est immédiatement agressé par le jeu : Si l'on ne bouge pas, un ennemi vient nous tuer au bout de 3 secondes de jeu !
Un écran plus haut, c'est une goutte d'acide qui vous tombera sur la tête.

Si le jeu semble enfantin dans son thème et son ambiance, la difficulté est elle digne d'un Mario Bros 2 version Japonaise, voire d'un Dragon's Lair.

Dès lors on comprend et apprécie la présence de drapeaux de progression dans les niveaux très régulièrement. Cependant avec seulement 3 vies pour commencer, le Game Over guette le joueur non prévenu dès le premier niveau !

Image

Un petit "défaut" des graphismes , que l'on oubliera assez rapidement, c'est la présence un peu partout de pics, qui ne sont que du décor, on passe à travers.
On apprendra rapidement que seuls les objets mobiles sont dangereux, donc on n'hésitera plus après un moment à se jeter sur un pic.

La musique du jeu est parfaitement étudiée : elle colle au thème par son côté enfantin et comique, et les pistes sont assez longues pour ne pas donner l'impression de "boucle" de certaines jeux.
Chose nécessaire quand on sait qu'on va passer des heures sur ce jeu.

Image

Chaque fin de niveau est indiqué par une "déesse" qui porte un drapeau. Quel soulagement que de l'apercevoir :heart:

Image

Image

Le boss est un niveau séparé, mais il semble qu'on ne puisse pas y accéder directement, il faut refaire le 3ème niveau. A l'ancienne! Il s'agit d'un seul écran avec un boss qui prend facilement ¼ de l'écran.

Image

Après le boss, se trouve un niveau bonus rempli de jolie filles, dans lequel il faut sauter de nuage en nuages pour récolter des pièces. Toujours ce côté Super Mario...

Image

C'est carrément repompé sur la fin de SMB2!

Image

Le second jour change les règles, car c'est un niveau aquatique. Changement de déplacement et d'arme, donc il faut se réhabituer. La difficulté augmente, bien entendu...

Image

Chaque jour du jeu apporte ses différences dans le gameplay et les armes, ce qui contribue à augmenter la difficulté.

Image

Les développeurs avaient caché quelques consolations au game over...
Le Game over habituel est Marvin qui se fait écraser par un gros panda.
En tapant un code avant qu'il ne se fasse écraser, l'animation est remplacée par Marvin qui tire avec sa baguette sur une cible animale ou une déesse :
Du gore, du mignon, et du XxX :shaking2:

Image

Image

Image

Image

>interdit

http://izipik.com/images/201203/31/illv ... c01231.jpg

http://izipik.com/images/201203/31/kzqh ... c01235.jpg

http://izipik.com/images/201203/31/khod ... c01234.jpg

http://izipik.com/images/201203/31/hxkr ... c01248.jpg

>interdit


En plus, deux codes pour le menu, l'un qui ouvre un remake de Space Invaders, l'autre qui vous permet de choisir n'importe quel niveau (tricheurs).


En conclusion, on ne peut QUE regretter que the Apprentice ne soit jamais sorti ailleurs que sur CD-i. Ce jeu est absolument génial et jouissif. On est en présence d'un bon vieux jeu de plate-forme à la Mario, très réussi, à la maniabilité parfaite, aux graphismes très colorés et jolis, avec une bande son originale et agréable, une thématique sympatique et un petit côté « otaku » par les petites déesses partout dans le jeu.


Image


Scénario :
Simple mais drôle. C'est un pur jeu de plate-forme !

Graphismes :
Absolument magnifiques, ils exploitent les capacités du CD-i sans pour autant le mettre à genoux.

Sons :
La musique colle parfaitement au thème, les morceaux sont suffisamment longs pour ne pas donner l'impression de tourner en boucle.
Les bruitages sont spéciaux : ils donnent l'impression d'être classiques et sont pourtant tout à fait originaux, ils ne sortent pas d'une banque sonore quelconque.

Jouabilité :
Le CD-i nous a habitué a des jeux mous, avec des délais entre le pressage d'un bouton et l'action. Ici rien de tout ça, le personnage réagit au quart de tour, la maniabilité est parfaite. Seul bémol, les sauts sont un peu courts et l'on passe à travers les plates-formes trop hautes.

Durée de vie :
6 jours divisés en 3 niveaux + un boss, cela peut sembler court, mais The Apprentice est d'une difficulté extrême, et le compléter prendra au minimum une bonne vingtaine d'heures. Certains passages tiennent du puzzle car ils nécessitent d'avoir une protection ou un bonus d'invincibilité pour passer.

Image

Test abrégé ici :


Quand on parle de jeu CD-i, on pense soit à des point'n'click, soit à des jeux plus classiques mais médiocres et à la jouabilité brouillonne, voire horrible. The Apprentice n'est rien de tout ça.


L'histoire de the Apprentice est simple, voire très simple : vous êtes un apprenti magicien qui fait les tâches les plus ingrates possibles dans le château de votre maître, un magicien irascible. Bien entendu ce château est truffé de monstres et de pièges mortels au premier contact.

Le jeu est fortement inspiré de Super Mario Bros : des plates formes, un bouton pour sauter, un bouton d'arme secondaire (que vous avez par défaut). Par contre, le moindre coup est mortel. Quelques rares bonus vous apportent une protection supplémentaire, temporaire ou jusqu'à vous prendre un coup.
Les niveaux sont remplis de clés, portes, passages piégés qui font de ce jeu un puzzle game à la difficulté relevée. La durée de vie est élevée par la difficulté du jeu. Heureusement, la sauvegarde automatique permettra de reprendre au dernier niveau joué, avec 3 vies de nouveau.
Notons que la maniabilité est parfaite, digne d'une console ou d'un PC, on est très loin des standards du CD-i.

Une recette simple, des graphismes magnifiques, des musiques collant parfaitement au thème font de The Apprentice un jeu indispensable pour tout possesseur du CD-i.

Car le seul défaut de The Apprentice est de n'être jamais sorti ailleurs que sur CD-i...

Note : 6/6 : totalement indispensable pour les possesseurs du CD-i!
1292 Advanced Programmable Video System FTW!

Recherche cartouches MPT-05, Radofin, Interton et compatibles Interton/1292.
Recherche console MPT03 et cartouches, Advision Home Arcade et cartouches.
 
Avatar de l’utilisateur
Nico
Master of autiss
Messages : 12142
Inscription : mer. sept. 27, 2006 23:07

Re: [CD-i]The Apprentice

mer. avr. 11, 2012 14:55

Vraiment nikel ce test, je voulais en parler de cette petite perle méconnue !

Voilà la version sur le site : http://www.obsolete-tears.com/the-appre ... -1252.html
Nico
Obsolete Tears - Musée Virtuel du Jeu Vidéo
Image
https://www.obsolete-tears.com
 
Avatar de l’utilisateur
Xango
Autiss à interner
Messages : 2383
Inscription : ven. avr. 10, 2009 19:42

Re: [CD-i]The Apprentice

mer. avr. 11, 2012 21:24

J'avoue n'avoir lu qu'en travers pour le moment, mais je découvre un jeu, merci !
 
Avatar de l’utilisateur
warlok_return
Autiss Agoraphobe
Messages : 916
Inscription : sam. juil. 14, 2007 0:27

Re: [CD-i]The Apprentice

sam. mai 12, 2012 5:04

super test qui me donne envie ( enfin !!!! ) de nourrir le cdi 450 que j'avais trouvé en broc y'a quelques années et qui n'as pas beaucoup servis depuis :mrgreen:
bluffer par les graphismes en tout cas cette bécane avait un potentiel insoupçonné !!!
 
Lesarthois
Autiss qui bave
Sujet Auteur
Messages : 604
Inscription : dim. oct. 09, 2011 0:08

Re: [CD-i]The Apprentice

mar. mai 15, 2012 19:47

Disons que ce qui limite le CD-i c'est sa conception "multimédia" qui est loin d'être parfaite pour des jeux de plate-forme/action (mais excellente pour tout ce qui est point'n'click.

En gros, si j'ai bien compris, le personnage à l'écran est un pointeur de souris.
L'arrière plan est une image à travers laquelle on peut scroller, et pour faire des plate formes ou des sols, on impose au pointeur des restrictions de déplacement.
En gros un jeu de CD-i c'est un PowerPoint avec un curseur de souris personnalisé >hihihi

Bien évidemment ça limite énormément les possibilités.
Mais bon au départ le CD-i c'est une machine professionnelle et éducative, le côté console de jeu devait être mineur.

Par contre, si la Playstation n'était pas arrivée en 1995, on aurait peut-être, je dis bien peut-être, eu une carte d'extension "3D" à la place de la carte MPEG, ou un CD-i2 cette fois plus orienté JV (qui aurait été en fait une 3DO 2, Philips était en discussion avec Panasonic pour le développement des deux solutions).
Mais bon, la Playstation a tout raflé, et Philips a dit merde à tout le bazar et s'est retiré définitivement du monde du JV.... pour le moment :twisted:
1292 Advanced Programmable Video System FTW!

Recherche cartouches MPT-05, Radofin, Interton et compatibles Interton/1292.
Recherche console MPT03 et cartouches, Advision Home Arcade et cartouches.
 
Avatar de l’utilisateur
Badinette
Autiss à interner
Messages : 2543
Inscription : mer. sept. 07, 2011 14:21

Re: [CD-i]The Apprentice

mar. mai 15, 2012 20:45

Vraiment sympa ce test.
Il donne bien envie ! Du coup, maintenant je regarde dans les VG si je ne vois pas de CD-i. :p
 
Lesarthois
Autiss qui bave
Sujet Auteur
Messages : 604
Inscription : dim. oct. 09, 2011 0:08

Re: [CD-i]The Apprentice

mar. mai 22, 2012 0:34

Le plus dur ça va être de trouver un CD-i avec une manette!
J'essaye de retrouver un schéma excellent qui proposait un adaptateur pour brancher une manette Mégadrive/master System sur le CD-i.
Ce qui serait à la fois moins cher et surtout plus jouable ^^
1292 Advanced Programmable Video System FTW!

Recherche cartouches MPT-05, Radofin, Interton et compatibles Interton/1292.
Recherche console MPT03 et cartouches, Advision Home Arcade et cartouches.