Haaa, Silent Hill ! Cette paisible bourgade immergée dans le brouillard pleine de mystères et d'horreurs en tout genre. Saurez vous vous replonger dans les entrailles du mal?

Après Harry Mason, le héros du premier volet, vous incarnez James Sunderland, un homme hanté par la mort de sa femme Mary, décédée il trois ans plus tôt d'une maladie incurable.
Cependant un jour, James reçoit une lettre de sa femme, l'invitant à le rejoindre à Silent Hill, ville autrefois bien connue du couple. Comment est-ce possible? Mary est-elle réellement vivante? James, aveuglé par son amour perdu décide d'en avoir le coeur net et de partir à sa recherche. Une fois arrivé en ville, notre (anti) héros aperçoit une étrange créature dans le brouillard et part à sa poursuite. Ce n'est que le début de l'enfer... Au cours de votre périple, vous rencontrerez de plus une ribambelle de personnages tous plus barrés les uns que les autres, sans oublier le terrifiant Pyramid Head !

Tout comme le premier volet en son temps, Silent Hill 2 possède une ambiance tranchant radicalement avec les autres survival horrors tels que Resident Evil. Le jeu mise sur la peur pure et dure (voire même la terreur) et provoque un malaise permanent chez le joueur.
Dans Resident Evil la peur est très concrète, voire terre à terre (on a peur car plus de munitions, par exemple). Dans Silent Hill 2, se retrouver dans une pièce sombre muni d'une simple barre en bois et d'une lampe de poche suffit amplement à vous mettre le trouillomètre à zéro, avant même que des monstres ne fassent leur apparition. Tout ceci est de plus soutenu par une bande-son terrifiante, jouant sans cesse avec nos nerfs. Akira Yamaoka a une fois de plus fait un travail formidable, et a parfaitement réussi à retranscrire nos peurs les plus profondes. Tout cette ambiance particulièrement malsaine était déja présente dans le premier mais Silent Hill 2 repousse les limites de l'horreur et prend le pari de vous rendre complètement paranoïaque dès les premières heures de jeu.

Silent Hill 2, sombre et dépressif...
Silent Hill 2, sombre et dépressif...

Sur le plan visuel, c'est encore un sans-faute. Les environnements en intérieur sont sombres, lugubres, dégoutants, bourrés de détails...et ceux en extérieur vous plongeront dans un brouillard à couper au couteau renforçant encore plus le sentiment d'insécurité que procure le jeu. Les personnages et monstres sont très bien modélisés et la réalisation est très honnête pour un jeu datant de 2001.

On pourra toujours râler contre la raideur des mouvements de James, ou contre la durée de vie assez courte, mais ces défauts sont minimes comparés aux innombrables qualités du jeu. De plus, Silent Hill 2 dispose d'un très bon "replay value". (bonus à débloquer, scénario excellent, différents niveaux de difficulté pour les énigmes etc.)
culte, indispensable !

Silent Hill 2

Silent Hill 2 est une expérience dérangeante, fantastique, traumatisante et sans aucun équivalent. Même ses suites, pourtant de très bonne qualité, n'arriveront pas à surpasser un tel niveau d'excellence. Votre PS2 va en faire des cauchemars.

La note : 6/6 (culte, indispensable !)