Magical Chase est un shoot assez peu connu sur PC Engine, a part les amateurs de la 8 bits de NEC qui en connaissent la rareté. Mais avant d'être un objet de collection, c'est un excellent shoot'em up !

Dans Magical Chase, vous incarnez une petite sorcière. Eh oui, une de plus ! Et qui plus est espiègle. En effet, la petit Ropple, apprentie sorcière de sont état, a bravé toutes les contres-indications de ses pairs pour consulter un livre interdit qui a libéré un sacré paquet de monstres.
Il ne reste plus qu'à nettoyer... Enfourchant son petit ballet, l'héroïne de Magical Chase s'en va bouter tous ces démons.

Préfigurant ce que donnera Cotton un peu plus tard et partant sur les traces du plus ancien Cauldron, Magical Chase sait proposer un shoot classique mais vraiment divertissant.
Contrairement à la batterie de Rayxanber et autres Image Fight à vous faire péter votre manette de rage, le soft de Quest s'adresse ici à tous. Quest, vous avez dit ? Oui, parfaitement, ce jeu a été commit par les développeurs de Ogre Battle. Ils ne sont pas dans leur élément habituel, mais ils prouvent facilement qu'il sont bons, tout simplement.

Magical Chase sur PC Engine, rare, mais excellent.
Magical Chase sur PC Engine, rare, mais excellent.

Et la réalisation le confirme. Le soft, pourtant sorti en 1991, propose une débauche graphique comment on en voit rarement sur PC Engine. Cela vient déjà du design général, très coloré, mais également de techniques de développement vraiment bien foutues. Il n'y a qu'à voir les cubes du boss du premier niveau, avec leur effet 3D, pour s'en convaincre. Aucun clignotement ni de ralentissement à déplorer.
Côté musique, c'est également excellent, avec des thèmes entrainants qui fignolent une ambiance aux petits oignons.

Dans Magical Chase, pas d'upgrades que laissent tomber les ennemis, mais des crystaux qu'il faudra ramasser pour gagner de l'argent. Deux fois par niveau, vous croiserez un magasin. Ces derniers proposent divers items, vous permettant de récupérer de la vie, d'augmenter la puissance de votre tir ou de le changer.
Tout au long de votre aventure, vous serez soutenu par deux petites étoiles qui rappellent les modules de R-Type. Vous pouvez les laisser se balader autour de vous, ou leur assigner une position à l'aide du bouton 2 (l'autre servant logiquement à tirer). Quand on sait que ces deux comparses peuvent servir de bouclier, on comprend immédiatement leur importance.
La particularité de ces modules, c'est qu'ils tirent à l'opposé de votre dernier déplacement. Ainsi, il vous faudra constamment appuyer une petite fois sur arrière afin de les faire tirer devant vous. C'est assez particulier et donne au gamplay une touche exotique bienvenue.

Le jeu est composé de six niveaux à la difficulté plutôt moyenne. C'est bien simple, Magical Chase est l'un des rares jeux sur PC Engine à pouvoir être terminé par un novice du genre sans trop se prendre la tête.
Au début de la partie, un écran permet de choisir sa difficulté. Le mode le plus facile est en haut (eh oui, il faut le deviner puisque tout est écrit en japonais). Avec ce mode, on termine les trois premiers niveaux avec les mains attachées dans le dos, mais pour accéder aux trois derniers, il faudra passer par les autres modes, qui proposent un challenge déjà plus relevé.
Excellent !

Magical Chase

Magical Chase n'est pas le shoot du siècle, mais son côté mignon tout plein, sa réalisation parfaite et son gameplay à la fois simple et original lui donnent une place particulière dans le coeur de bien des joueurs. Quel dommage qu'il soit si rare (et donc si cher) !

La note : 5/6 (Excellent !)