Que serait une console Nintendo sans Mario Kart ? Le premier épisode sorti sur Super Nintendo avait initié cette tendance de Big-N à mettre le plombier Italien à toutes les sauces. Après un passage sur N64, c’est donc logiquement que les petits bolides débarquent sur le cube violet…

Marquant une véritable rupture dans la série, ce nouvel épisode sorti en 2003 avait fait grincer pas mal de dents parmi les fans de la première heure, en proposant des innovations dans le gameplay qui ne furent pas du gout de tout le monde. Premièrement, les véhicules utilisés ressemblent désormais à tout sauf à des karts ! Entre la grosse berline américaine de Wario, le tonneau à roulettes de Donkey ou la vieille guimbarde de Daisy, on est globalement bien loin des frêles véhicules rencontrés dans les précédents épisodes. D’ailleurs, le choix de votre moyen de locomotion sera désormais très important et devra être fait en fonction de votre manière de jouer. Vous aimez bourriner vos adversaires ? Choisissez un kart costaud. Vous préférez prendre tout le monde de vitesse ? Dans ce cas, mieux vaudra opter pour quelque chose de plus léger qui ira cependant dans le décor au moindre contact.

La plus grosse innovation de ce Mario Kart Double Dash réside néanmoins dans la présence d’un second personnage sur le véhicule. Vous pourrez switcher entre les deux compères quand bon vous semblera par un simple appui sur une touche. Cette spécificité du gameplay prendra tout son sens dès lors que vous commencerez à ramasser des bonus sur l’aire de jeu. Vous pourrez ainsi désormais en récupérer deux simultanément, et ainsi vous débarrasser plus facilement des opposants. Le choix du personnage ramassant les bonus sera également d’une importance cruciale, du fait de la présence d’objets spécifiques à chaque protagoniste. Une seconde innovation, moins inspirée celle-ci, n’est autre que la disparition pure et simple de la touche de saut. Vous n’aurez donc que très peu de chances de pouvoir éviter une carapace rouge lancée contre vous. Dommage de ne pas avoir laissé cette possibilité au joueur, se prendre une carapace vous coutant la victoire sans rien pouvoir faire pour l’éviter pouvant très vite devenir diablement frustrant.

Mario Kart Double Dash sur GameCube.
Mario Kart Double Dash sur GameCube.

Malgré cela, ce nouvel opus de Mario Kart reste d’une extraordinaire qualité, que ce soit au niveau des graphismes ou de la bande son. Se mêlant astucieusement, les nombreux circuits particulièrement bien dessinés et les musiques très enjouées contribueront à vous immerger sans retenue dans ce jeu hors du commun. Le tout, très coloré et très vivant du fait de la présence de nombreux bruitages propose au joueur un fun sans limite et une expérience basée sur la convivialité. En effet, malgré la présence d’un mode solo, c’est bel et bien en multi que le soft prend toute sa dimension. Outre le mode championnat comportant quatre coupes pouvant être jouées à trois niveaux de difficulté (50, 100 ou 150cc), vous aurez également accès au mode battle faisant curieusement penser à Destruction Derby, et se déclinant en trois possibilités toutes plus fun les unes que les autres. Autant vous dire qu’entre toutes ces possibilités, et les innombrables bonus à débloquer (nouvelles compétions, nouveaux personnages, nouveaux circuits…), votre GameCube risque de chauffer pendant un temps considérable !
culte, indispensable !

Mario Kart Double Dash

Une fois de plus, Nintendo nous rend ici une copie quasi-parfaite avec un nouveau volet largement à la hauteur de ses illustres prédécesseurs. Un jeu à mon sens largement plus réussi que l’épisode WII, tant au niveau du contenant que du contenu…

La note : 6/6 (culte, indispensable !)