Faire un remake n'est pas évident, surtout avec un jeu fondateur comme le premier Silent Hill, sorti initialement sur Playstation en 1999.

Du coup, voir que Silent Hill Shattered Memories prend énormément de libertés avec l'original est finalement une bonne chose. Le souci, c'est la façon dont il les traite.

On retrouve donc la trame principale du premier Silent Hill, quelques personnages clé, avec notamment Harry partant à la recherche de sa fille après un accident de voiture. Mais le déroulement diffère énormément... Et pour cause, il n'est pas le même d'une partie à l'autre.

Silent Hill Shattered Memories sur Playstation 2.
Silent Hill Shattered Memories sur Playstation 2.

C'est à la fois un atout et le principal reproche que l'on puisse faire au jeu. A proposer des embranchements multiples, on fini par ne plus s'intéresser au jeu et à son histoire, car le tout manque clairement d'épaisseur. Il n'y a plus aucune scène d'horreur viscérale, tout juste quelques frissons résiduels.
L'idée est pourtant bonne à la base, avec l'insertion d'un psychiatre qui vous pose des questions qui vont influencer votre expérience de jeu tout au long de l'aventure. Cela pourra permettre de changer la couleur de votre maison, ou des choses de ce genre, mais également l'aspect et l'attitude de certains personnages, notamment Cybil, la femme flic qui vous accompagnera. La plupart du temps, on ne les voit pas, et elles ne sont pas assez importante pour influencer l'expérience de jeu.

Après quelques heures de jeu, on en arrive à la fin. On doit alors reconnaître que l'aventure n'arrive pas à la cheville de celle proposée par l'épisode d'origine, beaucoup plus insidieux et anxiogène.
Car dans Silent Hill Shattered Memories, vous ne vous battez jamais et ne faites que fuir, ce qui donne un côté spectateur au jeu assez malvenu.

De même, exit le côté craspec et métal rouillé, place à la glace. Cela change l'ambiance, mais n'arrive pas non plus à intéresser le joueur qui ne fait que courir en s'arrêtant de temps en temps pour regarder son téléphone portable et son GPS pour s'y retrouver (une dose de modernité par rapport au premier épisode). Ces phases sont d'ailleurs plus énervantes qu'autre chose, car dès que l'on meurt, on revient au check point précédent.

Enfin, on trouve énormément d'incohérences qui m'ont flingué le plaisir. Les réactions des personnages sont abusées, là où elle est étaient très fines et plausibles dans le premier épisode. De plus, devoir faire le tour de la ville parce que l'on ne peut pas passer par dessus une motte de terre, très peu pour moi.

On peut avoir envie de recommencer l'aventure pour pouvoir en voir plus, le jeu proposant différents embranchements, mais ce n'est finalement pas cela qui va aider à l'apprécier. On est très loin de la qualité d'un Heavy Rain à ce niveau.
Le jeu est à l'origine sorti sur Wii. Cette version Playstation 2 est un cran en dessous techniquement, et les parties de bidouille à la wiimote sont encore plus inutiles à la manette.

Après avoir regardé quelques tests de ce jeu, je m'aperçois qu'il est plutôt bien noté... Et là je ne comprend pas, je dois être aigri, ou quelque chose du genre. N'hésitez pas à donner votre avis sur ce jeu sur le forum, cela m'intéresse !
à peine moyen

Silent Hill Shattered Memories

Silent Hill Shattered Memories n'est clairement pas une réussite, a trop vouloir innover, il en oublie les deux atouts principaux de la série : l'immersion et l'histoire. Suis-je trop attaché à l'épisode d'origine ? Certainement.

La note : 2/6 (à peine moyen)