Sega est bien entendu sur les startings blocks lors du lancement de la 3DS. En revanche, ils auraient pu faire quelques efforts quant à l'originalité de ce Super Monkey Ball 3D.

On retrouve donc notre petit singe dans des aventures toujours aussi mignonnes. Le gyroscope de la console permet au joueur de choisir son type de gameplay : à la manette, ou au détecteur de mouvements. C'est certainement dans ce dernier mode - déjà expérimenté sur Wii - que le jeu est le plus fun. En revanche, il faudra faire fi de l'effet de relief.

Eh oui, en bougeant la console dans tous les sens, il est impossible d'activer la particularité principale de la nouvelle venue de Nintendo. Dommage pour ceux qui ont acheté ce jeu pour bénéficier de ce qui donne son nom à la 3DS. Pourtant, finalement ce n'est pas bien grave, le tout passe très bien et passer de niveau en niveau est assez agréable.
Ce qui l'est beaucoup moins, c'est la durée de vie : les quelques mondes se terminent beaucoup trop vite.

Super Monkey Ball 3D sur 3DS.
Super Monkey Ball 3D sur 3DS.

Le mode principal est assez léger et sent le vite fait. Du coup, les développeurs se sont dit qu'il fallait étoffer un peu le contenu de la cartouche. Deux nouveaux modes font donc leur apparition.

Le premier, c'est du karting, sobrement baptisé Course de Singes. C'est en quelque sorte un Mario Kart salement repompé, peu maniable et surtout pas fun pour un sou.
Le second, c'est Combat de Singes. Lui, il repompe allègrement le principe de Super Smash Bros, avec le même résultat pourri que son compère karting. On a donc deux modes supplémentaires dont on se serait bien passé.

Super Monkey Ball 3D est donc juste moyen, mais ce qui me fait hurler à la mort, c'est l'impossibilité de supprimer la sauvegarde unique. Une technique au principe douteux pour tenter d'endiguer le marché de l'occasion. C'est visiblement raté, car vu la qualité générale du titre, il va bien vite se retrouver sur les étals des magasins d'occasion, sauvegarde ou pas.
à peine moyen

Super Monkey Ball 3D

Super Monkey Ball est un jeu plutôt agréable, mais trop court et souffrant d'un côté déjà-vu trop prononcé. Les deux modes supplémentaires sont aussi médiocres qu'inutiles. Le plus grave, c'est certainement l'impossibilité de supprimer la sauvegarde, cerise sur le gâteau du foutage de gueule mercantile.

La note : 2/6 (à peine moyen)