Edité par Naxat Soft, W Ring est un shoot de plus sur PC Engine. Il est loin d'être exceptionnel, mais propose tout de même un bon petit jeu.

Les influences de W Ring sont assez bizarres et disparates. Ce shoot n'a visiblement aucun rêve de grandeur, il se veut juste être un bon divertissement. Les développeurs ont donc préféré s'inspirer de certaines oeuvres plutôt que de tenter de créer leur propre univers à partir de rien.
C'est bien simple, tout au long du jeu, vous n'arrêterez pas de chercher les influences qui ont poussé à créer tel sprite ou tel élément du décor. Cela pourrait paraitre irritant, mais il n'en est finalement rien. C'est à mes yeux un point fort du titre tant les idées se font avec révérence.

Ainsi, le second niveau rappelle énormément les travaux de H.R. Giger, le designer des films de la saga Alien, avec leurs univers torturé. Le Troisième niveau propose un effet de profondeur assez sympa avec des effets de cascade tandis que le quatrième niveau fera chaud au coeur des aficionados d'Arkanoid, tant pour le niveau en lui-même qu'en ce qui concerne les ennemis.
Le niveau 5 propose quant à lui de jolis passages bien speed qui rappelleront évidemment le fameux Aero Blaster.

W Ring sur PC Engine, classique mais efficace.
W Ring sur PC Engine, classique mais efficace.

Le gameplay est très ordinaire. On évolue horizontalement, mais avec une grosse marge en haut et en bas par le biais d'un scrolling vertical. On récupère des powerup pour booster son tir en flinguant un type d'adversaire bien particulier, bref du déjà vu, mais efficace. Tout comme dans la série Star Soldier, l'upgrade d'arme se fait en fonction de la couleur de l'item, ce qui permet au final d'avoir cinq types d'armes différents. On trouve énormément de ce genre de modules d'upgrade dans le niveau. Lorsque l'on se fait toucher, on perd son arme, et si on est déjà avec le tir minimal, on perd une vie.

Globalement, le jeu n'est pas difficile. Le mode Easy est même déconcertant : à la première partie, on peut one créditer le jeu sans trop de soucis. Les combats contre les boss sont étonnamment rapides. Quelques tirs suffisent pour en venir à bout. Heureusement, les modes normaux et hard sont plus corsés.
Beaucoup plus important, ils débloquent le dernier niveau, sorte d'attaque de l'étoile noire. Eh oui, encore une référence.
moyen

W Ring

W Ring n'est qu'un petit shoot sans prétention, qui s'inspire de tout un tas de choses pour finalement oublier qu'il devrait rechercher un peu une identité propre. Un jeu que l'on oublie vite, mais le temps que la console est allumée on se fait plaisir.

La note : 3/6 (moyen)